Suisse

Saint-Maurice: fête patronale confinée dans la basilique

Le 22 septembre 2020, l’abbaye de Saint-Maurice a dû renoncer à la procession des reliquaires à l’occasion de sa fête patronale – coronavirus oblige. Du jamais vu. Mais selon Sr Catherine Jérusalem, la situation extraordinaire n’a pas gâché l’ambiance festive du bourg valaisan.

Ueli Abt, kath.ch / traduction et adaptation Davide Pesenti

En 2020, la procession historique avec les reliques de saint Maurice et de ses compagnons martyres n’a pas eu lieu dans le bourg valaisan. «Aujourd’hui, c’est très étrange ici, témoigne Sr Catherine Jérusalem», membre de la Congrégation des sœurs de Saint-Maurice et du Conseil d’administration des éditions Saint-Augustin.

«L’ambiance a été assez festive, même si la procession a dû être annulée et que seulement une soixantaine de personnes ont pu participer à la célébration eucharistique, contre 400 habituellement. Parmi eux, des fidèles qui nous rejoignent de la Savoie voisine et qui n’ont pas pu être présents cette fois-ci».

Sr Catherine s’est toutefois réjouie qu’au matin la fanfare du village était en route, comme les années précédentes, dès quatre heures, pour saluer la levée du jour.

Une situation inouïe à la saint Maurice

«Je suis à Saint-Maurice depuis 58 ans, mais je n’ai jamais vu rien de similaire. Chaque année, la procession a eu lieu. Elle n’a été annulée que deux fois, à cause de la pluie, se souvient-elle. Car si les reliquaires se mouillaient, ce serait une catastrophe!» 

Malgré cette situation exceptionnelle, environ 500 personnes se sont rassemblés aujourd’hui dans les rues de Saint-Maurice. »Comme toujours, il y a une délégation des étudiants du Collège et une du corps des «Alpini», de l’armée italienne. «Mais que feront ces personnes s’il n’y a pas de procession, ni de marché monastique?», s’interroge la religieuse.

Une situation très particulière qui n’affecte toutefois pas le moral de Sr Catherine. «Ici, les personnes sont heureuses. Nous partageons la même situation que tant d’autres personnes, en Suisse et dans le monde. Nous nous sentons solidaires avec elles». (cath.ch/kath.ch/ua/dp)

Une fête patronale hors du commun à Saint-Maurice | © Catherine Jerusalem
22 septembre 2020 | 17:20
par Rédaction
Partagez!