Le Saint-Siège soutient l’éducation catholique par une Fondation à dimension mondiale

La Congrégation pour l’éducation catholique a rendu public le 22 septembre 2017 sa Fondation pontificale, Gravissimum educationis. Elle a pour vocation de promouvoir et de soutenir l’enseignement catholique dans le monde, notamment par la formation des formateurs.

Créée en 2015 par un chirographe du pape François, la Fondation porte le nom de la Déclaration sur l’éducation, promulguée au Concile Vatican II. Elle est destinée à «promouvoir l’éducation catholique dans le monde», selon ses statuts, par le soutien de projets innovants, par la recherche sur les nouveaux modèles éducatifs et par la formation des formateurs.

Dans son acte de création de la fondation, le pape stipule que l’Eglise reconnaît «l’extrême importance» de l’éducation pour le progrès social. Il ajoute que cet objectif va de pair avec «le mandat reçu de son divin Fondateur, qui est celui d’annoncer le mystère du salut à tous les hommes et de tout établir dans le Christ».

Contexte difficile

Le préfet de la Congrégation pour l’enseignement catholique, le cardinal Giuseppe Versaldi, a également présenté un nouveau document d’orientation, Eduquer à l’humanisme solidaire. Inspiré par Populorum progressio (1967), l’encyclique de Paul VI sur le développement intégral, ce travail a permis de dégager une vision éducative chrétienne originale, dans un contexte souvent difficile: sécularisme, relativisme, fondamentalisme.

L’enseignement catholique représente 215’000 écoles, 1760 universités et environ 500 facultés catholiques dans le monde. L’Afrique est le continent le mieux pourvu, avec 24 millions d’élèves scolarisés dans ces établissements. (cath.ch/imedia/ap/gr)

Cardinal Giuseppe Versaldi, préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique
22 septembre 2017 | 15:34
par Grégory Roth
Partagez!