La guérison de la belle-mère de Pierre (Marc 1,30 // Matthieu 8,14) de James Tissot | Brooklyn Museum / LDD
International
La guérison de la belle-mère de Pierre (Marc 1,30 // Matthieu 8,14) de James Tissot | Brooklyn Museum / LDD

Se relever: un flagrant délit de résurrection

02.04.2018 par Grégory Roth, cath.ch

“Jezikri leve byen vivan!” (Jésus-Christ levé bien vivant!), voilà comment les Haïtiens proclament la résurrection. Une formule créole qui dit tout du réalisme de Pâques, selon Frère Sylvain Detoc, dominicain du Couvent du Saint-Nom-de-Jésus à Lyon.

Quand les Haïtiens proclament la résurrection, ils disent “Jezikri leve byen vivan!” (Jésus-Christ levé bien vivant!). Une manière d’exprimer que le Christ ressuscité est avant tout “quelqu’un” . “Plus qu’un concept, un symbole, une valeur ou une idée, c’est quelqu’un de réel. Tu peux le rencontrer, il peut changer ta vie, parce qu’il se dresse depuis le matin de Pâques à l’aplomb de l’histoire et du temps”, déclare le Frère Sylvain Detoc, religieux dominicain français et web-prédicateur de Carême dans la Ville.

“Le créole de cette formule rejoint la langue des Evangiles, précise Frère Sylvain. Car dans le grec biblique, il y a deux manières principales de dire ‘ressuscité’: ‘réveillé’ et ‘relevé’. De même, les morts ‘dorment’ et sont ‘couchés’. Dès lors, à chaque fois qu’une personne se lève – un malade, un paralytique, un pécheur – quelque chose de la résurrection se manifeste.”

La résurrection, c’est comme un ferment

Une force de relèvement, d’après le religieux, qui agit à la manière d’un ferment. On ne la voit pas, mais on en voit les effets. “Ainsi, en quiconque se met debout pour avancer, veiller, résister, embrasser, servir, porter,…, énumère-t-il, l’énergie de Pâques est prise en flagrant délit d’éclosion”.

C’est à nous, insiste Frère Sylvain Detoc, qu’il appartient de faire que notre monde reverdisse de sa sève. “Combien, autour de nous, attendent un sourire, un geste, un mot qui relève?”, interroge-t-il en conclusion. (cath.ch/gr)


Saint Thomas touchant le côté de Jésus. Détail de l'autel de la chapelle du Sacré-Coeur de l'église jésuite de Londres. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Pour le pape François, les plaies du Christ sont un trésor

Le Christ ressuscité du chœur de l'église de Champéry: une œuvre locale centrée sur la Résurrection ¦© Bernard Litzler

Pape François: "La Résurrection rend l’espérance solide comme la pierre”

Actualités ›