Sélectionné pour les Oscars 2018: Watu Wote, un film sur la solidarité islamo-chrétienne

Inspiré de l’histoire vraie de chrétiens du Kenya ciblés par les terroristes somaliens d’Al-Shabab, le film Watu Wote – All of us a été sélectionné pour la course aux Oscars 2018 du meilleur court-métrage de fiction, décerné le dimanche 4 mars à Los Angeles.

Le film Watu Wote, qui signifie «Nous tous» en swahili, de la réalisatrice allemande Katja Benrath aidée par des étudiants finissant l’école de cinéma de Hambourg (Hamburg Media School HMS), est en lice pour un Oscar. Tourné au Kenya avec de jeunes acteurs inexpérimentés, dont plusieurs Somaliens, il raconte l’histoire vraie d’une attaque d’extrémistes du groupe somalien Al-Shabab contre un autobus dans le nord du Kenya, peu avant Noël 2015. Des passagers musulmans ont aidé à sauver la vie de chrétiens en refusant de se séparer en deux groupes et de dévoiler qui étaient les chrétiens parmi eux, les terroristes voulant abattre les non-musulmans, selon un schéma qu’ils ont déjà appliqué au Kenya.

Des acteurs attendent à l’ombre | © AED/ACN Ismael Martinez Sanchez

Soutien financier d’Aide à l’Eglise en Détresse

Ce film a notamment reçu le soutien financier de l’organisation internationale Aide à l’Eglise en Détresse (AED/ACN), une fondation internationale de droit pontifical. Des étudiants en cinéma de la HMS avaient entendu parler de l’attaque et ont décidé de raconter l’histoire  en raison de son message d’humanité et de solidarité. La réalisatrice Katja Benrath voit la nomination aux Oscars comme quelque chose d’»irréel».

Producteur du film Watu Wote, Tobias Rosen est venu nous voir parce qu’il avait besoin de financer son film certes, mais aussi parce que nous possédons une expertise construite sur de nombreuses années quant à la situation des chrétiens persécutés à cause de leur foi», explique Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau d’AED Canada.

Le producteur Tobias Rosen avec la réalisatrice Katja Benrath | © AED/ACN

Une histoire de solidarité entre les êtres humains

Tobias Rosen connaissait et appréciait déjà le travail de l’AED. «Je cherchais un partenaire adéquat pour ce thème, parce que je voulais produire un film impressionnant, mais surtout authentique. AED m’a énormément soutenu et l’organisation s’est vraiment avérée une bénédiction pour ce film», affirme le producteur. «Ce projet, qui a connu de nombreux incidents et où il nous a fallu lutter avec beaucoup de difficultés, n’aurait pas avancé sans ce soutien».

Le film repose sur un bref article, à l’origine de cette incroyable histoire écrite par la Bavaroise Julia Drache, qui montre comment la solidarité entre les êtres humains et les actes de chaque individu peuvent changer le cours de l’histoire», explique le producteur.

«Nous nous réjouissons pour les artisans de ce film, étudiants à l’école de cinéma de Hambourg, d’autant plus que c’est un projet de fin d’études. Nous sommes vraiment heureux et même fiers d’avoir pu permettre cette réalisation !», souligne Marie-Claude Lalonde. Et de relever la nécessité d’une œuvre d’entraide comme l’AED, car si de tout temps, les chrétiens ont été la cible de violences, «c’est peut-être aujourd’hui le cas plus que jamais».

Déjà de nombreux prix

Par souci d’authenticité, le film a bénéficié d’une distribution et d’une équipe de production presque entièrement kényane. Watu Wote – All of us a déjà reçu plus d’une soixantaine de prix à travers le monde, dont le Gold Student Academy Award, l’Oscar des étudiants en cinéma. L’œuvre a également reçu le prix du meilleur film africain aux Festival du film de Zanzibar, en Tanzanie, et Durban, en Afrique du Sud. «C’est particulièrement réjouissant pour moi personnellement, car ce prix représente une reconnaissance du continent africain grâce à l’authenticité que nous nous sommes efforcés d’atteindre», expliqué le jeune producteur Tobias Rosen. (cath.ch/be)

 

 

 

Watu Wote, film tourné dans le désert du Kenya | © AED/ACN
18 février 2018 | 17:18
par Jacques Berset
Partagez!