Vatican

Shoah: «Prenez garde à la façon dont a commencé ce chemin de mort»

«Prenez garde à la façon dont a commencé ce chemin de mort, d’extermination et de brutalité», a averti le pape au sujet de la Shoah, en marge de l’audience générale du 27 janvier 2021. Pour le pontife argentin, se souvenir de l’Holocauste est une «expression d’humanité», un «signe de civilisation».

Alors que le monde célèbre la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le pape François a adressé un mot sur cette tragédie à la fin de l’audience générale prononcée en la bibliothèque du Palais apostolique que Vatican. «Aujourd’hui, anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, nous célébrons la journée de la mémoire. Nous commémorons les victimes de la Shoah et toutes les personnes poursuivies et déportées par le régime nazi».

L’évêque de Rome a insisté sur l’importance du souvenir, une «condition» pour un futur de paix et de fraternité. Plus encore que le souvenir, il s’agit de «prendre garde» car ces choses peuvent ressurgir, a-t-il encore averti. Au départ, il y a «des propositions idéologiques qui veulent sauver un peuple» et qui, à terme, «finissent par détruire un peuple et l’humanité». (cath.ch/imedia/at/rz)

Le pape François en visite à Auschwitz, en juillet 2016 | © Mazur/catholicnews.org.uk/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
27 janvier 2021 | 15:06
par I.MEDIA
Commémoration (13), Holocauste (21), Nazisme (16), Shoah (24)
Partagez!