Le couvent des capucins de Sion a été reconnu d'importance nationale en 2014 | © Steve Vaquin/Wikimedia/CC BY-SA 3.0
Suisse
Le couvent des capucins de Sion a été reconnu d'importance nationale en 2014 | © Steve Vaquin/Wikimedia/CC BY-SA 3.0

Sion: de mystérieux bassins découverts au couvent des capucins

15.04.2019 par Raphaël Zbinden

Trois bassins construits dans les années 1960 par l’architecte vénitien Mirco Ravanne ont été excavés à l’extérieur du couvent des capucins à Sion. Les raisons de l’enfouissement de ces réalisations d’une grande valeur artistique demeurent inconnues.

Les bassins datent de la rénovation et de l’agrandissement du couvent, entre 1963 et 1968, rapporte l’ATS le 14 avril 2019. Mirco Ravanne, mandaté pour les travaux, avait construit à l’extérieur du bâtiment trois bassins de tailles différentes qui communiquent entre eux et sont alimentés par une source située sur les hauts de la ville. Pour leur réalisation, Mirco Ravanne a vraisemblablement collaboré avec deux artistes de renommée internationale: le Japonais Kengiro Azuma et l’Espagnol Angel Duarte.

En 2016, d’autres travaux de rénovation avaient découvert une toute petite partie d’un des bassins. Mais le chantier a été stoppé trois ans. Les spécialistes devaient d’abord se concentrer sur la rénovation du bâtiment. Convaincu cependant de la valeur de ces bassins aux lignes géométriques pures et fortes, Pierre Cagna, architecte sédunois et expert fédéral pour l’ensemble de la rénovation du couvent des capucins de Sion, a insisté pour reprendre les investigations. La bourgeoisie de Sion, propriétaire des lieux, a investi environ 16’500 francs pour les excaver.

Bientôt visibles pour le public

Mais ces ouvrages demeurent mystérieux. Aucun ouvrage, article, entretien ou mémoire de capucins ne témoigne de leur existence. Les experts ne disposent que d’une esquisse d’Angel Duarte et d’une photo parue en 1998 dans la publication des archives de la construction moderne. On ne sait notamment pas pourquoi ils ont été ensevelis. Pierre Cagna pense qu’ils l’ont peut-être été pour des raisons d’étanchéité.

Le public devrait prochainement pouvoir admirer les bassins, sans doute via les visites déjà organisées sur le site par Sion Tourisme.

Le couvent des capucins de Sion a été reconnu d’importance nationale en 2014. Sa récente rénovation a valu à la bourgeoisie de Sion un prix d’encouragement de la Société suisse pour la protection des biens culturels. (cath.ch/ats/rz)

 


Les enfants de Bulle dessinent la Sainte Cène | © Chantal Reynier

Un dessin: la plus belle leçon de catéchisme

Le conseiller fédéral Alain Berset était présent à l'inauguration dans l'abbaye de Saint-Gall | © Canton de Saint-Gall

L'abbaye de Saint-Gall dévoile son célèbre "Plan"

Actualités ›