Suisse

Sion: les comptes 2019 en léger déficit

Le diocèse de Sion boucle ses comptes 2019 avec un déficit de 30’000 francs. Un résultat préoccupant toutefois mitigé par une manne providentielle, alors que la quête de la Toussaint a atteint un plancher historique à 207’000 francs.

«C’est la première fois que la quête rapporte aussi peu», confie à cath.ch Stéphane Vergère, diacre et administrateur du diocèse de Sion. Le montant de la traditionnelle quête de la Toussaint qui aide d’habitude le diocèse à (presque) boucler ses comptes a atteint un plancher historiquement bas à 207’000 francs (contre 251’000 francs en 2018 et 214’000 francs en 2017).

L’administrateur du diocèse explique la baisse de la quête par le regroupement des paroisses, et donc des messes, induits par la baisse de la pratique religieuse. Des dons d’un montant de 370’000 francs amortissent le choc d’un bilan comptable sauvé, une fois de plus, par une manne providentielle. Elle s’est manifestée en 2019 sous la forme de quatre successions d’un montant de 298’000 francs et permet ainsi au diocèse de finir l’année avec un déficit de 30’000 francs, au lieu de 324’000 francs. Un déficit modeste au regard des de 2,3 millions de francs budgétés pour 2019.

Les dépenses de personnel

Pas de recherche de fonds

D’autres éléments expliquent ce déficit. La dotation de l’Etat du Valais a augmenté de 50’000 francs, passant à 470’000 francs. Stéphane Vergère insiste également sur un budget tenu avec rigueur et l’absence de dépenses extraordinaires qui ont contribué à tenir les comptes.

L’administrateur s’inquiète de la situation qu’il ne voit pas s’améliorer prochainement. «Il est plus facile de récolter de l’argent pour un événement ponctuel que sur le long terme». Stéphane Vergère repousse l’idée de la mise en place d’une recherche de fonds systématique: une tentative antérieure s’était soldée par un échec, induisant de plus des dépenses importantes.

L’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, remercie les généreux donateurs mais, insiste-t-il en préambule du rapport financier, «Le fascicule financier que vous tenez entre vos mains vous dira cependant que le soutien général en faveur de notre Eglise diocésaine doit être renforcé». Et l’évêque de Sion de recommander le diocèse de Sion au bon cœur des donateurs. (cath.ch/bh)

Mgr Lovey recommande le diocèse au bon cœur des donateurs pour poursuivre une action pastorale «proche (...) des plus nécessiteux» | © Bernard Hallet
9 mars 2020 | 14:36
par Bernard Hallet
Partagez!