Les "maraudes": une occasion de rejoindre les plus démunis | © Pierre Pistoletti
International
Les "maraudes": une occasion de rejoindre les plus démunis | © Pierre Pistoletti

Société de Saint-Vincent-de-Paul: la charité au coin de la rue

21.05.2018 par Pierre Pistoletti

Chaque semaine, des bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul arpentent les rues de Paris pour offrir un peu de temps et d’amitié aux sans-abris. Dans le XIIIe arrondissement, une petite troupe se réunit à la paroisse Sainte-Anne le mercredi soir pour sa “maraude” hebdomadaire.

Les cloches de l’église sonnent 19 heures au milieu du brouhaha des heures de pointe. Dans la salle de paroisse, une équipe de bénévoles de tout âge s’affaire à préparer quatre sacs de victuaille. Soupe, café, gâteaux, brosses à dents: autant de petites affaires qui serviront de prétexte pour une rencontre fraternelle avec les sans-abris du quartier.


La Société de Saint-Vincent-de-Paul

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est une organisation de bienfaisance catholique laïque dirigée par des bénévoles. Elle fut créée en 1833 à Paris par un petit groupe d’étudiants menés par Frédéric Ozanam.

Les 800’000 membres de ce réseau de charité, présent dans 150 pays, agissent en équipes fraternelles, appelées “Conférences”, et initient des actions locales ciblées. En France, les 17’000 bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul constituent plus de 1’000 Conférences. (cath.ch/pp)


Le cardinal polonais Konrad Krajewski, en charge de l'Aumônerie apostolique | © Vatican Media

Curie romaine: l’Aumônerie apostolique serait élevée au rang de dicastère

A Paris, des croyants se sont spontanément mobilisés pour prier devant la cathédrale en flamme | © Keystone

Un chant d’espérance devant Notre-Dame en flammes

Actualités ›