International

Soudan: appel à la prudence pour la fête musulmane du sacrifice

Aucun nouveau cas de Covid-19 n’a été enregistré dans 14 des 18 Etats du Soudan ces deux dernières semaines. Des mesures de précaution sont toutefois maintenues pour les trois prochaines semaines, selon un rapport du Haut Comité pour les urgences sanitaires du Soudan.

Une attention particulière a été requise dans le cadre de la fête musulmane du sacrifice, qui s’est achevée le 3 août. Cette fête est célébrée chaque année à partir du soir du 30 juillet, au cours duquel a lieu le traditionnel pèlerinage à La Mecque.

A cette occasion, le ministère chargé des affaires religieuses a ordonnée aux mosquées d’adhérer à toutes les directives anti-Covid au cours de la fête du sacrifice, afin d’éviter la diffusion de la pandémie. Suleiman Bashshar, sous-secrétaire du ministère, a invité les imams à réduire la durée de la prière en lisant de brèves sourates du coran et en réduisant le sermon à sa plus simple expression. 

Masque ou keffieh

Le sous-secrétaire du ministère des affaires religieuses a en outre incité les fidèles à faire usage de masque de protection ou de couvrir leur nez et leur bouche à l’aide d’un keffieh. Chacun s’est vu rappeler qu’il devait porter avec lui son propre tapis de prière, pour éviter d’éventuelles contaminations. Le sous-secrétaire a également affirmé que l’Académie islamique Fiqh avait émis une fatwa autorisant les personnes à choisir de ne pas célébrer en groupe le vendredi dans les mosquées en raison de la pandémie.

Selon le ministère de la santé, 72 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés depuis le 27 juillet, dont 5 morts. Le nombre total de personnes contaminées depuis le début de la pandémie est de 1’496, dont 725 morts et 6001 personnes guéries. (cath.ch/fides/ap/cp)  

Au Soudan, les mesures de précaution anti-Covid sont maintenues, selon le Haut Comité pour les urgences sanitaires du pays | © ONU/Tim McKulka
4 août 2020 | 15:33
par Carole Pirker
Partagez!