International

Soudan: Nouvelle ère de liberté pour les chrétiens

Les chrétiens du Soudan, dans la Corne de l’Afrique, ont retrouvé un nouveau souffle, après une période de près de trente ans d’oppression, vécue sous le régime islamiste du président déchu Omar El Béchir.

Qu’ils soient catholiques ou protestants, les chrétiens du Soudan sont estimés à 5% de la population totale du pays, évaluée à 40 millions d’habitants. Pendant les 30 ans de règne de l’ex-président el-Béchir, arrivé au pouvoir en juin 1991 par un coup d’Etat militaire, ils ont vécu bien des difficultés.

Souvent accusés de soutenir l’indépendance du Soudan du Sud, leurs biens étaient confisqués par l’Etat et leurs responsables étaient régulièrement harcelés par des interpellations pour une raison ou une autre. En 2017, les responsables chrétiens qui ont refusé l’expropriation des biens de leur Eglise ont été accusés «d’intrusion criminelle et de possession illégale de propriétés» et poursuivis.

Mais depuis le renversement du pouvoir d’Omar El Béchir, en avril 2019, les chrétiens vivent une nouvelle ère de liberté et de quiétude. Le gouvernement compte d’ailleurs un membre de confession chrétienne. En novembre 2020, le gouvernement a organisé un séminaire national sur «le rôle du Conseil des Eglises pour la paix et le développement». Il avait pour but de débattre sur «l’égalité, la justice et la tolérance religieuse» dans le pays, rapportait l’agence de presse soudanaise SUNA.

Pour la deuxième fois depuis le chute du régime d’El Béchir, les chrétiens du Soudan ont célébrés Noël, le 24 décembre dernier. Signe de changement, des autorités ont assisté à la messe aux côtés de leurs compatriotes, et le 25 décembre est décrété jour férié au Soudan. Une reconnaissance que les chrétiens attendaient depuis longtemps, selon Radio France internationale RFI.

Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, s’est adressé aux chrétiens à l’occasion de Noël et la nouvelle année. «Je félicite nos concitoyens et confrères chrétiens qui célèbrent l’anniversaire de la naissance de Jésus-Christ, la paix soit sur lui, et la nouvelle année dans le pays et dans le monde, en leur souhaitant l’invocation de Dieu en cette fête pour que tout notre peuple jouisse de la paix, de la liberté, de la justice et de la prospérité.en leur souhaitant l’invocation de Dieu en cette fête pour «que tout notre peuple jouisse de la paix, de la liberté, de la justice et de la prospérité. Joyeux Noël et bonne année» a-t-il écrit sur Twitter. (cath.ch/ibc/gr)

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a souhaité Joyeux Noël à ses compatriotes chrétiens | Wikimedia – Ola A. Alsheikh – LDD
29 décembre 2020 | 16:28
par Ibrahima Cisse
chrétiens (52), Soudan (19)
Partagez!