International

Sri Lanka: Daech revendique les attentats survenus au jour de Pâques

Au Sri Lanka, le dimanche de Pâques a été marqué par huit explosions survenues dans des églises et des hôtels, faisant 321 morts, dont au moins 45 enfants et adolescents. Daech vient de revendiquer ces attentats, alors que, selon le gouvernement, les attaques ont été perpétrées par un mouvement islamiste local.

Le groupe Etat islamique vient de revendiquer les attentats via son agence de propagande Amaq. Daech n’apporte toutefois aucune preuve de leur implication dans ces attentats, selon les spécialistes. De leur côté, les autorités attribuent le bain de sang au mouvement islamiste local National Thowheeth Jama’ath (NTJ), qui ne l’a pas revendiqué.

«Les investigations préliminaires ont révélé que ce qui s’était passé au Sri Lanka avait été commis en représailles à l’attaque contre les musulmans de Christchurch», a déclaré le ministre Ruwan Wijewardene devant le Parlement, en référence à l’attaque qui a fait 50 morts le 15 mars dernier, dans deux mosquées de la grande ville du sud de la Nouvelle-Zélande.

«Le pays aurait pu éviter ces attaques»

Le gouvernement sri-lankais cherchent à savoir si le mouvement islamiste local a bénéficié d’un soutien logistique international. Le Premier ministre Ranil Wickremesinghe a reconnu en conférence de presse que «le pays aurait pu éviter ces attaques – ou du moins, réduire leur nombre». Tous les poseurs de bombes n’ont pas été identifiés, selon lui. Il a ajouté que les 40 personnes arrêtées étaient de nationalité sri-lankaise.

Selon des sources policières et hospitalières, un bilan provisoire fait état de 321 morts – dont au moins 45 enfants et adolescents – et plus de 500 blessés. Au moins 38 étrangers ont perdu la vie dans ces attaques, dont un Français, un Portugais, un Néerlandais, deux ressortissants Turcs, deux Australiens, trois Danois, trois Indiens, deux Chinois, cinq Britanniques, plusieurs Américains, et un couple suisse. Cet attentat multiple compte parmi les plus meurtriers commis contre des civils, depuis le 11 septembre 2001.


Dimanche de Pâques, une série d’explosions est survenue au Sri Lanka dans trois hôtels luxueux et une église de Colombo, ainsi que dans deux autres églises situées à proximité de la capitale. Les fidèles participaient à la messe de Pâques. Plus tard dans la journée, un hôtel situé à Dehiwala (sud de Colombo) a également été frappé. Avant qu’un kamikaze se fasse exploser à Orugodawatta, entraînant la mort de trois policiers. (cath.ch/ag/gr)

Une série d’explosions meurtrières a frappé trois églises du Sri Lanka le jour de Pâques | © twitter.com/descifraguerra
23 avril 2019 | 15:32
par Grégory Roth
Attentats (67), Daech (140), Sri Lanka (41)
Partagez!