Suisse: La FSSPX ne va pas transférer à Rome sa Maison généralice de Menzingen

Les traditionnalistes de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) n’ont aucune intention de transférer à Rome leur Maison généralice, installée dans la commune suisse de Menzingen, dans le canton de Zoug.

Si la FSSPX cherche depuis de nombreuses années à acquérir une chapelle à Rome, pour remplacer celle qu’elle possède et qui est trop petite, «jamais il n’a été question d’y déménager la Maison générale», écrit-elle le 3 mars 2017 sur La Porte Latine, le site internet de son district  de France.

La Fraternité traditionnaliste cherche bien une chapelle à Rome

La Fraternité traditionnaliste a également démenti le 3 mars 2017, sur son site DICI,  les informations parues dans Il Foglio du 24 février. Le journal italien écrivait que la FSSPX chercherait à acquérir l’ensemble de bâtiments de Santa Maria Immacolata all’Esquilino, non loin du Latran, à Rome. Elle reconnaît cependant chercher une chapelle à Rome, pour remplacer celle qu’elle possède, sans pour autant vouloir y installer sa Maison généralice. De la même façon, DICI dément que Mgr Bernard Fellay, supérieur de la FSSPX, ait séjourné à Rome du 17 au 20 janvier.

Dans Il Foglio du 24 février 2017, le journaliste italien Matteo Matzuzzi annonçait cette prochaine acquisition par la Fraternité Saint-Pie X, et en déduisait  que cet achat était le signe d’un accord ” très proche» avec le Saint-Siège, et que la Maison généralice de  Menzingen serait bientôt transférée à Rome.

Mgr Fellay n’était pas à Rome fin janvier

Pour des raisons «doctrinales et pratiques», les traditionnalistes ont des projets d’achat à Rome, mais en revanche, écrit La Porte latine, «pour répondre aux ‘révélations’ de la presse, il n’y a aucun projet d’achat d’un ensemble à Santa Maria Immacolata all’Esquilino, comme l’écrit Matteo Matzuzzi. Ni Mgr Fellay, ni Mgr de Galarreta, ni l’abbé Nély n’ont séjourné à Sainte-Marthe, ni même n’étaient à Rome, du 17 au 20 janvier».

Certes, poursuit La Porte latine,  »l’abbé Nély doit se rendre fréquemment en Italie, en raison de l’intérim qu’il assure à la tête du district, mais du 17 au 20 janvier il était à Menzingen,  et il n’est pas doué de bilocation. La Supérieure générale des Sœurs de la Fraternité, quant à elle, a visité la communauté des religieuses, à Albano, en février, où elle n’a participé à aucune tractation immobilière». (cath.ch/pl/dici/be)

 

 

La Maison généralice de la FSSPX à Menzingen, dans le canton de Zoug
3 mars 2017 | 16:54
par Jacques Berset
Partagez!