Le Missel romain sert à la célébration de la messe | © wikipedia CC BY 2.0
Suisse

Suisse romande: l’introduction du nouveau Missel reportée

Le nouveau Missel romain ne sera finalement pas introduit le 28 novembre 2021, comme il était initialement prévu, annonce la Conférence des ordinaires de la Suisse romande (COR). Des retards de livraison sont en cause.

Les évêques diocésains et l’abbé territorial (de Saint-Maurice) décident de reporter l’introduction du nouveau Missel romain (le livre qui rassemble les textes de la messe et les indications rituelles et musicales nécessaires à la célébration), indique la COR dans un communiqué du 22 novembre. La première utilisation était prévue initialement le premier dimanche de l’Avent, soit le 28 novembre 2021.

La livraison des Missels connaît des retards notamment relatifs à la pénurie de papier dans les imprimeries, renseigne de son côté le diocèse de Sion.

La COR informe que la nouvelle date sera communiquée dès que les missels seront livrés en nombre suffisant, pour que toutes les paroisses puissent en disposer. Il est apparu important, pour des raisons aussi bien ecclésiologiques que pastorales, que toutes les paroisses et communautés procèdent en même temps à l’introduction du nouveau missel.

Le missel romain en français avait déjà connu un report d’introduction de l’Avent 2020 à l’Avent 2021, à cause des procédures de validation au Vatican.

Deux représentants de l’évêque de LGF accueillis

Les paroisses, unités pastorales, secteurs paroissiaux, communautés religieuses sont invités à préparer cette introduction par des rencontres d’informations et de présentation des changements. «Ce qui donnera une belle occasion d’approfondir la compréhension des paroles de la messe», notent les ordinaires de Suisse romande.

La nouvelle traduction du Missel romain a pour origine une instruction du Vatican datant de 2001 (Liturgiam authenticam) visant à se rapprocher du sens original latin, afin de manifester l’unité du rite romain. Les conférences épiscopales ont donc mené, au niveau des zones linguistiques, un travail de traduction de quinze ans. Parmi les changements, on trouve notamment quelques modifications de termes dans la prière du Notre Père, ainsi qu’une mise en avant de certains aspects de la liturgie tels que le silence, le chant ou la gestuelle.

Dans son communiqué, les ordinaires de Suisse romande indiquent encore que deux nouveaux représentants de l’évêque de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), Céline Ruffieux (Fribourg) et Michel Racloz (Vaud), ont été accueillis comme membres invités de la COR, lors de son assemblée à Lausanne, le 19 novembre. (cath.ch/com/rz)

Le Missel romain sert à la célébration de la messe | © wikipedia CC BY 2.0
22 novembre 2021 | 17:36
par Raphaël Zbinden
Partagez!