Suisse

Suisse: un «Fair Friday» au profit des plus pauvres

Les libraires Payot ont annoncé, le 20 novembre 2020, la troisième édition de leur «Fair Friday». Contre le «Black friday», l’opération propose aux clients d’arrondir leur ticket de caisse à la hausse. Le surplus sera versé à Caritas. L’opération est élargie cette année à toute la Suisse.

Des consommateurs qui sprintent dans les allées des grandes surfaces pour mettre la main sur la dernière console de jeu, une télévision ou le smartphone tant convoités. Des images que l’on va revoir encore cette année à l’occasion du «Black Friday»… alors «qu’en Suisse plus d’un demi-million de personnes, dont 100’000 enfants, sont en situation de pauvreté», déplore le communiqué des librairies Payot, à l’origine du «Fair Friday» qu’elles organisent pour la troisième fois.

Le principe, plutôt que d’écraser les prix, consiste à arrondir le ticket de caisse à la hausse. Le surplus déboursé par les clients des magasins partenaires de l’opération, est reversé à l’œuvre d’entraide catholique Caritas. Les dons sont affectés à des programmes «Pauvreté, faisons-la disparaître!», d’insertion professionnelle et à la formation.

Toute la Suisse

«Le ‘Black Friday’ ne s’inscrit dans aucune tradition locale, et cette opération commerciale est une incitation à l’hyperconsommation, inadaptée à une époque où le développement durable, constitue des priorités sociétales majeures», estime encore le communiqué.

Le concept évolue en s’étendant, cette année, à toute la Suisse, notamment avec les 36 librairies Orell Füssli. Au 20 novembre, environ 140 commerces (109 lors de l’édition 2018) se sont annoncés sur le site de l’opération, qui se déroulera les 27 et 28 novembre prochains. Un nombre élevé de participants alors que la deuxième vague de la pandémie a mis à mal le commerce de proximité, déjà durement éprouvé lors du semi-confinement du printemps.

Toutefois dans le canton de Genève, étant donné la fermeture provisoire de la majorité des magasins jusqu’au 29 novembre, l’action se déroulera du 27 novembre au 5 décembre, selon les possibilités de chaque commerce (sous réserve des décisions que pourrait être amené à prendre le Conseil d›Etat genevois d’ici-là).

La présence de Caritas à l’échelle nationale facilitera le versement des bénéfices de l’opération. «Un choix naturel en raison de la notoriété, de la fiabilité et de la compétence de Caritas Suisse dans le domaine caritatif», estimait en 2019 Anne Niederoest, directrice de la communication de Payot. En 2019, l’opération avait rapporté 30’000 francs et 35’000 francs en 2018. (cath.ch/com/bh)

Plus de 140 commerçants participeront à l'opération| © Pixabay
22 novembre 2020 | 11:55
par Bernard Hallet
Black Friday (2), Caritas (148), Fair friday (2), Pauvreté (143)
Partagez!