International

Suite à l’affaire Lafont, Mgr Dubost nommé administrateur de Cayenne

Le pape François a nommé, le 9 avril 2021, Mgr Michel Dubost, administrateur apostolique du diocèse de Cayenne, en Guyane. La nomination de cet évêque émérite âgé de 79 ans survient après l’annonce de l’ouverture d’une enquête canonique contre Mgr Emmanuel Lafont, accusé d’abus sexuels et spirituels, accusations qu’il rejette. Deux enquêtes pénales sont aussi en cours.

Mgr Dubost, ancien évêque aux armées (nommé en août 1989), fut ensuite appelé en avril 2000 à la tête du diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes jusqu’en 2017. En juin 2019, après « l’affaire Barbarin », il est désigné administrateur apostolique de l’archidiocèse de Lyon jusqu’à la nomination de Mgr Olivier de Germay en décembre dernier.

Mgr Michel Dubost a aussi été membre, au sein de la Curie à Rome, du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (2012 – 2020). Au sein de la Conférence des évêques de France, Mgr Dubost est membre du Conseil pour la solidarité en tant qu’évêque accompagnateur du CCFD – Terre Solidaire depuis 2017.  

Accusations d’abus sexuels

Rappelons que dès 2008, cinq prêtres du diocèse de Cayenne avaient écrit au nonce apostolique pour alerter le Vatican des agissements de Mgr Emmanuel Lafont, sans résultat. Le 20 octobre 2020, l’affaire a été portée devant la justice civile après une altercation avec un migrant Haïtien qui accuse le prélat d’abus. Le 26 octobre, le pape François avait accepté la démission de Mgr Lafont le jour de ses 75 ans, un procédé inhabituel.

Ce n’est pas Mgr Dubost qui est chargé de l’enquête canonique, qui a été confiée à Mgr David Macaire, archevêque de Fort-de-France. « Pour ma part, affirme Mgr Dubost cité par le média Outre-mer la 1ère, conscient que la situation est tendue sur place, je vais essayer avec beaucoup d’humilité, de pacifier la vie de l’Eglise locale et de redonner espoir, paix et confiance aux catholiques des différentes communautés de Guyane ».

Mgr Emmanuel Lafont, qui fut prêtre fidei donum à Soweto, en Afrique du Sud du temps de l’apartheid, a démissionné de ses fonctions le 26 octobre dernier, le jour même de ses 75 ans et s’est depuis retiré à Camopi, près de la frontière brésilienne. Les avocats de Mgr Lafont affirment que l’évêque émérite, qui nie farouchement les accusations qui le visent, est victime d’une « odieuse machination ». (cath.ch/francetvinfo.fr/cef/be)

Mgr Emmanuel Lafont, évêque émérite de Cayenne | © la1ere.francetvinfo.fr
11 avril 2021 | 16:35
par Jacques Berset
Partagez!