Suisse

Suite au cyclone Idai, Caritas Suisse aide les paysans du Mozambique

Un an après le passage du cyclone Idai, Le 15 mars 2019, les habitants du Mozambique dépendent encore de la distribution de nourriture. Caritas Suisse aide les agriculteurs du pays à se lancer dans une production durable et à accéder plus favorablement aux marchés.

Au centre du Mozambique, les maisons et les infrastructures ont été détruites par le cyclone Idai et les champs inondés peu avant la récolte. La catastrophe a touché au total 1,5 million de personnes. Six cents ont perdu la vie et la plupart leurs moyens de subsistance. En mars 2019, Caritas Suisse est immédiatement intervenue et a distribué de la nourriture, des tentes, des ustensiles de cuisine, des vêtements, du matériel scolaire et des outils agricoles, rappelle l’œuvre d’entraide catholique dans un communiqué du 12 mars 2020. Elle a ainsi pu approvisionner 3’500 personnes.

Un an après le cyclone, la situation reste difficile pour les habitants de la région de Dombe, au centre du pays. Beaucoup de familles ont certes pu se construire une nouvelle hutte en argile dans une région située plus en hauteur. Mais faute de pouvoir accéder aux champs après les inondations, elles ont raté la dernière saison de récolte et dépendent toujours des distributions de nourriture. Les champs étaient en outre si détrempés que cela a favorisé la prolifération des parasites. Les terrains situés au bord du fleuve sont toujours recouverts de boue et d’argile.

Améliorer durablement les moyens de subsistance

Caritas Suisse et sa partenaire locale Caritas Chimoio aident maintenant les habitants de Dombe à rétablir des moyens de subsistance sûrs et durables. Leurs spécialistes soutiennent les communes dans l’élaboration d’un plan d’utilisation des sols. Les paysans cultivent des zones situées plus en hauteur, bien que l’eau y soit plus rare. À cette altitude, les champs sont au moins à l’abri des inondations.

L’œuvre d’entraide suisse distribue des semences locales et propose un soutien technique. Elle finance les travaux nécessaires pour débarrasser les champs de l’épaisse couche d’argile qui les recouvre et les préparer pour l’ensemencement.

Jusqu’à présent, les paysans n’avaient pas suffisamment accès aux marchés locaux. Des intermédiaires réduisaient leurs revenus en prélevant de grosses marges. Caritas Suisse aide maintenant les paysans à constituer des groupes capables de négocier de meilleures conditions de livraison et d’achat sur les marchés communaux. Les bénéficiaires peuvent ainsi générer davantage de revenus et améliorer durablement leurs moyens de subsistance. (cath.ch/com/rz)

En mars 2019, le cyclone Idai a ravagé une partie du Mozambique | © Climate Centre/Flickr/CC BY-NC 2.0
12 mars 2020 | 09:50
par Raphaël Zbinden
Partagez!