International

Syrie: les villages chrétiens du Khabour sous la pression des Kurdes

Les milices kurdes renforcent leur contrôle militaire et leur pression sur les populations du nord-est de la Syrie, y compris sur les villages de la vallée du Khabour, autrefois habités par une majorité de chrétiens assyriens, syriaques et chaldéens.

Des organisations de la diaspora assyrienne en Occident ont dénoncé les initiatives mises en œuvre par les groupes militaires kurdes, rapporte l’agence d’information vaticane Fides. Ainsi des milices kurdes locales, accompagnés de responsables du PKK, ont envahi les villages de Tel Jazira et de Tel Baz. Depuis avril dernier, plus de 150 réfugiés kurdes d’Afrin se trouvent dans le village assyrien de Tel Nasri. Les communautés assyriennes locales craignent que de telles mesures ne marquent un processus d’acquisition progressive par les Kurdes des terres et maisons appartenant aux familles chrétiennes.

Cette région a connu aussi l’émergence des groupes armés qui se présentent comme forces de protection et d’autodéfense des communautés chrétiennes locales. En compétition ou en lutte entre eux, ils finissent souvent par rendre encore plus complexe la situation sur le terrain.

Les villages habités par les chrétiens dans la vallée du Khabour avaient été pris par les djihadistes de l’Etat islamique, en février 2015. Les habitants avaient fui et au moins 250 d’entre eux avaient été pris en otages et déportés pour être ensuite progressivement libérés contre des rançons. Dès février 2016, des milices kurdes des Unités de protection populaire, avaient installé trois camps d’entraînement dans autant de villages de la vallée du Khabour, demeurés depuis lors presque totalement abandonnés. (cath.ch/fides/mp)

 

22 villages chrétiens ont été attaqués par l'EI le long de la rivière Khabur (emplacement Google maps)
7 juillet 2018 | 15:31
par Maurice Page
Assyriens (13) , Chaldéens (17) , Syrie (371)
Partagez!