Tchad: le Parlement abolit la peine de mort

Les députés tchadiens ont aboli la peine de mort le 30 janvier 2017, sauf pour les terroristes, en votant masivement un projet de loi du gouvernement.

Le texte a été voté par à une écrasante majorité de 111 voix contre une, et quatre abstentions. Il supprime définitivement la peine de mort du code pénal, en vigueur depuis 1967. Les peines des personnes condamnées à mort seront commuées en détention à perpétuité.

Dans le cadre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques en 1995, le Tchad a ratifié en 2014 le deuxième protocole de ce pacte, visant à abolir la peine de mort.

A la suite de la multiplication des attaques terroristes du groupe Boko Haram, au cours desquelles 38 personnes ont été tuées, la peine de mort a été réintroduite en août 2015 à travers une loi spéciale dite de «lutte contre le terrorisme».

En septembre 2015, une dizaine de membres présumés de Boko Haram ont été exécutés pour leur participation au double attentat-suicide commis en juin, contre le commissariat central et l’école de police de N’Djamena.

(cath.ch/bbc/ibc/bh)

31 janvier 2017 | 18:12
par Bernard Hallet
loi (31), Peine de mort (54), Tchad (16)
Partagez!