International

Terre Sainte: nombre record de pèlerins et de touristes en 2019

Les pèlerinages en Terre Sainte sont en nette augmentation en 2019. Les pèlerins suisses ont suivi une tendance qui s’accentue alors que les ministères du Tourisme israélien et palestinien ont publié, le 9 janvier 2020, des chiffres record pour l’année passée, faisant de la Terre Sainte une destination «très tendance».

On se bouscule toujours autant pour aller visiter les Lieux Saints. Selon le Bureau franciscain des pèlerins, 630’000 pèlerins, dont 98% de catholiques, ont foulé la Terre Sainte en 2019. 13’000 groupes organisés de pèlerins ont ainsi été enregistrés par les franciscains, auxquels s’ajoutent 3’590 groupes de fidèles appartenant à des communautés évangéliques protestantes.

En raison de la grande affluence des groupes, la basilique de la Nativité de Bethléem a même prolongé de trois heures les horaires d’ouverture pour fermer à 20h.

Ces données ne tiennent toutefois pas compte des pèlerinages accomplis en Terre Sainte par les fidèles des Eglises orthodoxes et orientales. L’ensemble des pèlerins représentent 115 pays dont 35 en Europe et 31 en Afrique. Les Romands ont suivi le mouvement.

«Tous les groupes que nous avons organisés en 2019 sont partis complets», indique Alexandre Python, directeur de l’agence de voyage spécialisée dans le tourisme religieux ad gentes. Environ 150 pèlerins ont pris le chemin de la Terre Sainte l’année passée dans le cadre de voyages organisés ou en privé – en commandant une prestation «sur mesure». Ils étaient 110 en 2018 – le voyage exceptionnel d’un groupe de 50 étudiants a augmenté le chiffre.

Une destination «très tendance»

«2020 s’annonce dans la même tendance puisque nos départs en février et avril sont quasi complets et nous avons déjà des demandes pour 2021», ajoute Alexandre Python. «D’une part, les gens ont moins d’appréhension à se rendre sur les Lieux Saints malgré les tensions que l’on observe dans le pays, d’autre part les prix restent à des niveaux raisonnables», analyse le voyagiste basé à Genève. Il faut compter entre 1’800 et 2’100 francs pour un séjour d’environ 10 jours, tout compris.

Les pèlerinages s’inscrivent dans une tendance touristique générale. Les ministères du Tourisme israélien et palestinien ont en effet annoncé un nouveau record à 4,5 millions de touristes en 2019, soient 10,6% de plus qu’en 2018. Décembre affiche un nouveau record à 358’000 arrivées, 10% de plus qu’en décembre 2018.

«Israël est actuellement une destination très tendance, explique Alexandre Python, notamment Jérusalem et Tel Aviv. Les compagnies aériennes ont augmenté la cadence des rotations pour répondre à la demande toujours croissante. Easyjet propose par exemple six vols low-cost hebdomadaires vers Tel Aviv au départ de Genève contre quatre auparavant». (cath.ch/com/bh)

630'000 pèlerins ont foulé la Terre Sainte en 2019 | © Flickr/D. Jarvis/CC BY-SA 2.0
13 janvier 2020 | 17:14
par Bernard Hallet
Partagez!