Suisse

Tessin: les recherches sur les grottes de Qumran seront financées

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) a approuvé le projet de recherches sur les grottes de Qumran (Terre sainte), mené par le professeur Marcello Fidanzio, de la Faculté de Théologie de Lugano.

Le projet intitulé «A Material Approach to the Qumran Quest» prévoit d’étudier pour la première fois l’ensemble des matériaux excavés dans les grottes où ont été trouvés les manuscrits de la mer Morte, et de reconstituer le contexte archéologique, explique la Faculté de théologie de Lugano en avril 2021. Ces recherches devraient permettre de lever des zones d’ombre sur les manuscrits.

Un projet international

Le projet fait appel à plusieurs spécialistes internationaux dans diverses disciplines. Il se place dans la continuité du travail entamé à Lugano depuis quelques années, sous la direction du professeur Marcello Fidanzio pour l’Université de la Suisse italienne, en collaboration avec l’École biblique et archéologique française de Jérusalem et l’Institut de culture et d’archéologie des terres bibliques (FTL).

Les manuscrits de la mer Morte, trouvés près de Qumrân, en Cisjordanie, entre 1947 et 1956, sont considérés comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques du XXe siècle. Les vestiges d’environ 960 manuscrits, répartis en dizaines de milliers de fragments, ont permis de récolter des informations inédites sur la vie juive en Palestine à une période clé de l’évolution du judaïsme et de l’apparition du christianisme. (cath.ch/catt/com/arch/rz)

Les manuscrits de la grotte de Qumrân représentent l'une des plus importantes découvertes archéologiques du XXe siècle | © Lis Ferla/CC BY-NC 2.0
15 avril 2021 | 11:16
par Raphaël Zbinden
Partagez!