Le crucifix de Gravesano (TI) a été réalisé selon les données du Saint-Suaire | © Bulletin paroissial de Gravesano
Suisse

Tessin: un crucifix réalisé à partir des données du Saint-Suaire

Un crucifix fabriqué sur la base des données issues de l’analyse du Linceul de Turin sera prochainement installé dans l’église de Gravesano, au Tessin.

catt.ch / traduction et adaptation: Raphaël Zbinden

La mise en place du nouveau crucifix a été annoncée dans l’édition automnale du bulletin paroissial de Gravesano. L’objet est une copie du crucifix visible dans la basilique de la Sainte-Croix-de-Jérusalem, à Rome.

La position de Jésus sur la croix, notamment de ses bras, diffère en particulier de l’iconographie traditionnelle. Les clous sont également plantés dans les poignets, et non pas dans les paumes des mains, conformément aux données du Saint-Suaire. L’œuvre a été réalisée par le prêtre et artiste italien Giulio Ricci, qui a étudié de près le dossier du Linceul de Turin. Il a fidèlement reconstitué le corps de Jésus sur la croix dans ses dimensions, sa position, ses blessures et ses plaies, tels qu’attestées par la pièce de tissu.

La réalité dramatique de la crucifixion

«En priant devant le crucifix sindonique (relatif au linceul, ndlr.), nous pouvons contempler, dans toute sa réalité dramatique, ›le Crucifié’ tel que Marie et Jean l’ont vu au pied de la croix, et réaliser combien l’amour de Jésus pour nous était grand», relève dans le bulletin paroissial le professeur Antonio Cassanelli, responsable du Centre de diocésain de sindonologie (l’étude du Saint-Suaire) Giulio Ricci, à Rome.

Il est prévu que le professeur Cassanelli donne une conférence sur le sujet dans les prochains mois, à Gravesano. (cath.ch/catt/com/rz)

Le crucifix de Gravesano (TI) a été réalisé selon les données du Saint-Suaire | © Bulletin paroissial de Gravesano
21 octobre 2021 | 16:19
par Rédaction
Art (105), Art sacré (22), Saint-Suaire (16), Tessin (96)
Partagez!