Suisse

Toni Zweifel: un ingénieur zurichois en route vers la béatification

L’ingénieur zurichois Toni Zweifel, décédé en 1989 des suites d’une leucémie, a soutenu des centaines d’initiatives sociales et éducatives par le biais de sa Fondation Limmat. Le procès de béatification de ce membre de l’Opus Dei, mené depuis 20 ans par le diocèse de Coire, est clos et transmis au Vatican, début juillet 2020.

Pendant près de 20 ans, le diocèse de Coire a mené un procès de béatification pour l’ingénieur zurichois Toni Zweifel (1938-1989). Un tribunal spécialement créé a interrogé 45 témoins et a examiné une vaste documentation. La phase diocésaine de ce processus est terminée, a indiqué le diocèse de Coire.

Une cérémonie finale a eu lieu le 2 juillet 2020, au Centrum 66 de Zurich sous la présidence de l’administrateur apostolique, Mgr Peter Bürcher, en présence du tribunal responsable, du postulateur de la cause et de nombreuses autres personnes impliquées dans tout le processus. Tous les documents ont été emballés dans des boîtes et scellés.

Un nouveau saint à Zurich après 1700 ans?

Mgr Bürcher, dans son discours d’ouverture, a déclaré que ce processus «peut stimuler de façon importante la vitalité de la foi à Zurich et dans notre pays».

© zhkath.ch

«Un ingénieur qui a vécu et travaillé au milieu du monde séculier de Zurich, qui a mené une vie responsable et, inspiré par la foi, a créé une base pour soutenir le développement social, peut faire vibrer la foi dans de nombreux cœurs. On espère maintenant que son intercession conduira bientôt à un miracle, afin que la procédure à Rome se déroule rapidement», estime l’administrateur apostolique du diocèse de Coire.

Si l’espoir de l’évêque se concrétise et que le procès à Rome s’achève de manière heureuse, Toni Zweifel serait le premier saint de la ville de Zurich depuis le début du 4ème siècle, après les saints patrons Felix, Regula et Exuperantius, comme l’a souligné le vicariat général des cantons de Zurich et de Glaris.

Ingénieur en mécanique et entrepreneur social

Toni Zweifel a grandi en tant que Suisse à l’étranger près de Vérone, en Italie. Il a étudié l’ingénierie mécanique à l’ETH Zurich, puis a exercé sa profession pendant dix ans. En 1972, il a fondé et développé la Fondation Limmat, qui a soutenu des centaines d’initiatives sociales et éducatives de son vivant et n’a cessé de croître depuis. Toni Zweifel fût cependant atteint de leucémie qui arriva à son point culminant en 1986. »Il a porté cette maladie avec une admirable sérénité chrétienne jusqu’à sa mort en 1989», indique le service de communication de l’Opus Dei.

Toni Zweifel était membre de l’Opus Dei depuis 1962. «Fidèle à l’esprit de cette institution de l’Eglise, il a mis toute sa vie, son travail, sa vie sociale et sa maladie au service complet de Dieu et des autres. Il a incarné l’idéal de sainteté au milieu du monde, comme l’a prêché tout au long de sa vie saint Josémaria Escriva, fondateur de l’Opus Dei», rapporte la section suisse de la prélature personnelle de l’Eglise catholique.

500 témoignages de 46 pays différents

Après la mort de Toni Zweifel, de nombreuses personnes ont rapporté qu’elles l’avaient approché en tant qu’intercesseur dans des affaires concrètes et qu’elles avaient été entendues. À ce jour, le Bureau suisse de l’Opus Dei pour les causes des saints a reçu plus de 500 témoignages de ce type, provenant de 46 pays différents.

C’est cet appel à la sainteté qui a conduit à l’ouverture du procès de béatification sous la direction de Mgr Amédée Grab, alors évêque de Coire, en 2001. L’ensemble de la documentation du processus comprend environ 13’000 pages et pèse environ 130 kg. Les dossiers seront maintenant présentés à la Congrégation pour les Causes des Saints du Vatican, qui les examinera en vue d’une éventuelle béatification.

Biographie de Toni Zweifel

En 2017, la biographie de Toni Zweifel a été publiée en français. L’auteur de «Toni Zweifel, quand le quotidien devient lumineux» est le professeur Augustin L. Kindler, prêtre et ancien vicaire de l’Opus Dei en Suisse. Il fréquentait l’ingénieur depuis longtemps et garde son souvenir vivant. Disponible en allemand et italien, la biographie paraîtra bientôt en anglais. (cath.ch/com/gr)

L'ingénieur zurichois Toni Zweifel (1938-1989), un futur saint à Zurich ? | © Opus Dei
5 juillet 2020 | 17:00
par Grégory Roth
Partagez!