Suisse

«Tous appelés à aimer» au 22e Festival des familles de Sion

Des centaines de personnes ont participé au 22e Festival des familles de Sion (VS). La météo de ce 11 mars 2018 n’a pas gâché la fête placée cette année sous le thème «Tous appelés à aimer». Cette édition était aussi la «der» pour Anne et Marco Mayoraz, à l’origine de ce qui est devenu un véritable rendez-vous diocésain.

Des grappes d’enfants prennent d’assaut l’estrade et s’agglutinent autour de l’autel. Quelque peu débordés les célébrants cèdent la place et se retrouvent au fond. Ils se donnent la main pour dire le Notre-Père, à l’unisson avec les 1’500 personnes qui emplissent la salle de sport du collège des Creusets, transformée en éphémère ›cathédrale des familles’.

Les enfants ont pris d’assaut l’estrade et cerné l’autel au moment de dire le Notre-Père  | © B. Hallet

Les enfants, «rayons de soleil de la famille»

Les enfants ont été au chœur de cette 22e ›messe des familles’. A la source de son homélie, Mgr Jean Scarcella, Père-Abbé de l’Abbaye de Saint-Maurice, les a interpelés sur la création et sur ce que Dieu avait bien pu faire. «La terre et le soleil», cette lumière que Dieu donna à sa création. «Dieu a fait œuvre d’amour pour les hommes», en éclairant ainsi leur cœur, de même «qu’il a accompli un acte d’amour en se donnant à travers son fils».

«En ouvriers de l’amour du Royaume de Dieu sur terre, nous sommes appelés à créer l’amour», a souligné Mgr Scarcella. La famille est à ses yeux l’atelier où se façonne le décor du paradis céleste. «La famille illumine le monde. Papa et maman sont au cœur du soleil et vous en êtes les rayons», a-t-il lancé aux enfants.

Ouvrant la célébration, Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, a auparavant salué les familles d’une assemblée intergénérationnelle. Il a cité le chœur des enfants où se trouvaient quelques parents. Cette année les chanteurs ont pu compter sur la présence de Soeur Agathe, une bénédictine française sélectionnée au Angels Music awards 2017.

La «der» pour Anne et Marco Mayoraz

L’évêque de Sion a également mentionné Anne et Marco Mayoraz, responsables de la pastorale de la famille du diocèse de Sion. Cette 22e édition du festival des familles était la «der» pour le couple qui passera le relais à la fin de l’année scolaire. Faisant allusion à la météo Mgr Lovey a voulu voir dans les quelques gouttes d’eau qui risquaient de tomber «tout ce qui est jeté en terre pour porter du fruit plutôt que le regret de les voir partir».

 

Anne et Marco Mayoraz ont lancé le Festival des familles il y a 22 ans. | © B. Hallet

«Nous l’avons fait joyeusement!», assure simplement Marco Mayoraz en évoquant les 25 ans passés à travailler pour les familles du diocèse. «Cela ne nous appartient pas!». Le festival des familles qu’il a lancé avec son épouse il y a 22 ans, s’est enraciné dans la vie diocésaine. «Cela continuera. C’est le deuxième évêque qui passe et le festival est toujours là. Et il sera encore là après, mais peut-être sous une forme différente». (cath.ch/bh)

Des centaines de personnes se sont retrouvées dans la 'cathédrale des familles', au collège des Creusets à Sion. | © B. Hallet
12 mars 2018 | 00:33
par Bernard Hallet
Partagez!