International

Trente sanctuaires impliqués dans le marathon de prière du pape

De la Corée du Sud à la Belgique en passant par le Portugal, le «marathon de prière» voulu par le pape François pour demander la fin de la pandémie sera porté par trente sanctuaires mariaux situés dans le monde entier, a communiqué le Vatican le 27 avril 2021. Chaque jour, l’un de ces sanctuaires guidera le rosaire en priant pour une intention particulière.

Le 1er mai prochain à 18h, le pape François donnera le coup d’envoi de ce mois particulier dans la basilique Saint-Pierre de Rome. Il priera les yeux tournés vers La Madonna del Soccorso, une célèbre représentation de la Vierge vénérée dès le VIIe siècle, placée dans la chapelle grégorienne, au-dessus de l’autel de saint Léon.

Cette Vierge à l’enfant aux traits fins a été restaurée en 2013 sous le pontificat du pape François, plaçant le pontife argentin sous sa protection.

À l’occasion de cette prière inaugurale, le pape bénira des chapelets qui seront envoyés aux trente sanctuaires directement concernés. Quelques familles des paroisses de Rome ainsi que des jeunes représentants différents mouvements de la nouvelle évangélisation participeront au lancement de ce mois marial.

La prière de conclusion, prévue le 31 mai, devrait être délivrée dans un lieu significatif, depuis les jardins du Vatican. L’année précédente, le pape avait clôt ce mois de prière marial devant la représentation de la grotte de Lourdes.

Une prière continue

Durant tout le mois de mai, les trente sanctuaires conduiront le chapelet dans leur langue et selon leur tradition propre, explique le Conseil pontifical pour l’évangélisation. Chaque jour sera consacré à une intention à destination des personnes les plus touchées par la crise sanitaire: personnel soignant, jeunes ou encore personnes âgées. Aucun sanctuaire marial suisse ne fait partie de la liste.

«Cet appel communautaire vise à réaliser une prière continue, répartie sur les méridiens du monde, s’élevant sans cesse de toute l’Église vers le Père par l’intercession de la Vierge Marie», explique le Vatican. Durant ces quatre semaines, le fil rouge choisi par le pontife, «La prière à Dieu montait sans cesse de toute l’Église» (At, 12,5), soutiendra l’initiative.

Les sanctuaires sont encouragés à solliciter autant que possible la participation de la population locale, de façon à ce que chacun «puisse consacrer un moment à la prière quotidienne» grâce aux technologies, demande le Vatican. Le Saint-Siège retransmettra le chapelet journalier à 18h sur ses canaux de communication. (cath.ch/imedia/cg/bh)


1er mai : Saint-Pierre de Rome (Vatican) Prière pour l’humanité blessée conduite par le pape.

1er mai : Notre-Dame de Walsingham (Angleterre): Prière pour les défunts.

2 mai : Sanctuaire Jesus the Saviour and Mother Mary (Nigeria): Prière pour ceux qui n’ont pu dire adieux à leurs proches.

3 mai :Sanctuaire de Czestochowa (Pologne): Prière pour les personnes malades.

4 mai : Basilique de l’Annonciation (Terre Sainte): Prière pour les femmes enceintes.

5 mai : Sanctuaire de Notre-Dame-du-Rosaire (Corée du Sud): Prière pour les enfants et adolescents.

6 mai : Notre-Dame d’Aparecida (Brésil): Prière pour les jeunes.

7 mai : Notre-Dame de la Paix et du bon voyage (Philippines): Prière pour les familles.

8 mai : Notre-Dame de Luján (Argentine): Prière pour les personnes engagées dans la communication.

9 mai : Notre-Dame de Lorette (Italie): Prière pour les personnes âgées.

10 mai : Notre-Dame de Knock (Irlande): Prière pour les personnes atteintes d’un handicap

11 mai : Notre-Dame de Banneux (Belgique): Prière pour les pauvres et personnes en difficulté économique.

12 mai : Notre-Dame d’Afrique (Algérie): Prière pour les personnes seules qui ont perdu l’espérance

13 mai : Sanctuaire de la Bienheureuse-Vierge-du-Saint-Rosaire (Portugal): Prière pour les prisonniers.

14 mai : Notre-Dame de la santé (Inde): Prière pour les scientifiques et instituts de recherche médicaux.

15 mai : Marie Reine de la Paix (Bosnie-Herzégovine): Prière pour les migrants.

16 mai : Cathédrale Sainte-Marie de Sydney (Australie): Prière pour les victimes de violences et de la traite.

17 mai : Immaculée-Conception (États-Unis): Prière pour les responsables des organismes internationaux.

18 mai : Notre-Dame de Lourdes (France): Prière pour les infirmières et médecins.

19 mai : Sanctuaire de la Maison de la Vierge (Meryem Ana) (Turquie): Prière pour les populations en guerre et la paix dans le monde

20 mai : Notre-Dame de la charité du cuivre (Cuba): Prière pour les pharmaciens et le personnel sanitaire.

21 mai : Notre-Dame de Nagasaki (Japon): Prière pour les assistants sociaux.

22 mai : Notre-Dame de Montserrat (Espagne): Prière pour les volontaires.

23 mai : Notre-Dame du Cap (Canada): Prière pour les forces de l’ordre, les militaires et les pompiers.

24 mai : À déterminer Prière pour ceux qui garantissent les services essentiels.

25 mai : Sanctuaire national de Ta’Pinu (Malte): Prière pour les enseignants, les étudiants, et les éducateurs.

26 mai : Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe (Mexique): Prière pour les travailleurs et entrepreneurs.

27 mai : Mère de Dieu Pochaevskaya (Urkraine): Prière pour les personne au chômage.

28 mai : Sanctuaire Notre-Dame d’Altötting (Allemagne): Prière pour les évêques, prêtres et diacres

29 mai : Notre-Dame du Liban (Liban): Prière pour les personnes consacrées

30 mai :Vierge du Saint-Rosaire de Pompei (Italie): Prière pour l’Église

31 mai :Jardins du Vatican (Vatican): Prière pour la fin de la pandémie et la reprise du travail

La basilique Notre-Dame d'Aparecida, au Brésil, accueillera la prière pour les jeunes le 6 mai prochain | © Flickr/A.G.Suivre /CC BY-NC 2.0
28 avril 2021 | 16:41
par I.MEDIA
Partagez!