International

Tunisie: la cathédrale de Tunis fermée pour travaux jusqu’en novembre

La cathédrale Saint-Vincent-de-Paul et Sainte-Olive de Tunis, en Tunisie, située au centre de la capitale, est fermée jusqu’en novembre 2020 pour cause de travaux de réhabilitation, entamés en mars dernier, plus d’un siècle après son inauguration, en 1897.

«Les travaux consistent à réparer ses murs latéraux et toute sa toiture, désormais abîmés par l’humidité et la pluie», a déclaré à cath.ch le Père Silvio Moreno, recteur de la cathédrale. «Le coût des travaux est impossible à savoir, mais sans doute ce sera une grande somme», a-t-il ajouté, rappelant que «l’Eglise en Tunisie est pauvre et a été obligée de demander de l’aide à l’étranger».

La cathédrale Saint-Vincent-de-Paul et Sainte-Olive a une capacité de 700 à 800 personnes assises, indique le Père Moreno. C’est «un monument riche en histoire», rapporte le quotidien tunisien La Presse, précisant que la cathédrale, «un des plus beau monument de Tunis», est de style néo-roman, comme les constructions gothiques ou byzantines de l’époque.

L’édifice s’étire sur une longueur de 75 mètres sur 32 de large au niveau du transept, peut-on découvrir sur le site internet de la cathédrale. Sa fondation est composée d’une imposante masse de 2’133 poutres provenant d’une forêt d’eucalyptus. Elle est bâtie sur une roche située en moyenne à 15 mètre de profondeur, mais à certains endroits, il a fallu descendre jusqu’à 23 mètres.

Le chœur de la cathédrale de Tunis | cathedraledetunis.com

Un mélange de style

Sa façade comporte un porche à triple baie, avec, au-dessus, une arcade aveugle et la mosaïque du Christ Pantocrator. Elle est surplombée par deux clochers géants, couronnés de coupoles en forme de tiare et surmontés de la croix archiépiscopale.

A l’intérieur, une coupole de pierre repose sur des pendentifs d’inspiration byzantine. Les voûtes d’arêtes, les doubleaux, les arcatures, les fenêtres rappellent la cathédrale romane.  Des chapiteaux ‘palmiformes’ sont sculptés autour du chœur. A l’intrados des arcs, on remarque des médaillons représentant des motifs eucharistiques empruntés aux basiliques paléo-chrétiennes de Carthage. (cath.ch/ibc/gr)

La cathédrale Saint-Vincent-de-Paul et Sainte-Olive de Tunis | © Flickr/David Stanley/CC BY 2.0
13 septembre 2020 | 15:38
par Ibrahima Cisse
Cathédrale (66), rénovation (32), Tunis (4), Tunisie (35)
Partagez!