International

Turquie: Destitution de la seule co-maire de confession chrétienne

Februniye Akyol, la première chrétienne syriaque à avoir été élue co-maire en Turquie, dans la ville de Mardin, au sud est de l’Anatolie, a été destituée par le gouvernement du président Erdogan. L’autre co-maire, le kurde Ahmet Turk, a également été révoqué. Ils ont été remplacés par un commissaire nommé par le gouvernement central.

L’épuration lancée par le gouvernement central à l’encontre des hommes politiques et des fonctionnaires accusés d’être des sympathisants du réseau de Fethullah Gulen ou du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) se poursuit. Jusqu’à ce jour, 30 maires ont été destitués, rapporte l’agence vaticane Fides.

Les élections municipales du 30 mars 2014 avaient porté des femmes au poste de maire dans différentes villes de Turquie. A Mardin, à la frontière avec la Syrie, le kurde Ahmet Türk, homme politique au long cours avait été élu maire. Lui avait été associée, en tant que co-maire, la jeune chrétienne syriaque, Februniye Akyol Benno, alors âgée de 25 ans, qui était ainsi devenue la première baptisée appelée à guider la grande ville du sud-est du pays. (cath.ch-apic/fides/mp)

La vieille-ville de Mardin, au sud-est de la Turquie (photo wikimedia commons Florian Koch CC BY-SA 2.0)
20 novembre 2016 | 11:27
par Maurice Page
Partagez!