Suisse

Un espace de ressourcement interreligieux et humaniste aux HUG

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont inauguré le 18 septembre 2019 un espace de ressourcement interreligieux destiné aux patients, à leurs proches et aux collaborateurs. Ce nouveau lieu, unique en Suisse, est divisé en quatre sous-espaces, chrétien, israélite, musulman et humaniste.

La structure a pour objectif d’offrir à tous, patients, proches et collaborateurs, un lieu de ressourcement, de recueillement et de silence, rapportent les HUG dans un communiqué. Dans le respect des convictions et de la spiritualité de chacun. Il s’agit du premier lieu de ce type ouvert dans un hôpital en Suisse, assurent les HUG.

Un besoin exprimé par les patients

L’accès à l’espace de ressourcement se fait par une porte d’entrée commune. Puis un cheminement en étoile permet de rejoindre les quatre alvéoles lumineuses de 30m2 chacune, entourées de rideaux mi-clos. Dans chaque alvéole, une projection d’images symbolise l’une des religions ou convictions présentées et une console contient des objets en lien. Les espaces sont ainsi illustrés par une mer de brouillard sur un paysage de montagne, une mosaïque en construction, un parterre de bougies allumées, un plateau de montagne avec un sentier en direction d’une croix. L’espace est ouvert à tous, tous les jours, en libre accès. En fonction des besoins, il peut être entièrement ouvert pour accueillir une conférence ou un colloque.

La démarche résulte de la recherche académique doctorale menée par Jérémy Dunon, aumônier et théologien protestant de Genève, dont le groupe projet s’est inspiré du seul espace similaire existant en Europe, à Utrecht aux Pays-Bas. L’initiative répond ainsi aux besoins exprimés par les patients lors d’une enquête conduite par Jérémy Dunon aux HUG en 2017.

La dimension spirituelle s’intègre dans les hôpitaux romands?

L’espace a été créé sous l’impulsion du directeur général Bertrand Levrat, en partenariat avec les six aumôneries des HUG: Église catholique romaine, Église catholique chrétienne, Église protestante, Église orthodoxe, Communauté israélite et Communauté musulmane. La création de cet espace a eu pour effet de renforcer les échanges entre les six aumôneries des HUG et de consolider le respect des convictions des uns et des autres, y compris des laïcs, affirme l’institution hospitalière. «Il a notamment fallu tenir compte des contraintes liées à la création d’un espace unique mais interreligieux, qui renvoient à la gestion du sacré, des lieux, des objets de culte et du rapport à la prière».

L’initiative des HUG d’intégration de l’aspect spirituel dans le milieu hospitalier renvoie à celle de la Faculté de médecine de Lausanne. Elle propose, dès la rentrée 2019, un cursus inédit en Suisse destiné à sensibiliser le corps médical à la dimension spirituelle dans les soins. (cath.ch/com/rz)

19 septembre 2019 | 10:41
par Raphaël Zbinden
hôpital (21), Santé (35), spiritualité (91)
Partagez!