International

Un évêque australien contesté pour son soutien aux homosexuels

Des catholiques du diocèse de Parramatta, en Australie, demandent au Vatican de destituer leur évêque en raison de sa position sur l’homosexualité. Le soutien affiché par l’évêque aux «LGBT» seraient en contradiction avec les enseignements de l’Église.

Le soutien de l’évêque Vincent Long Văn Nguyễn en faveur de l’inclusion des «LGBT» a mis en émoi de nombreux catholiques locaux. Plusieurs dizaines d’entre eux ont manifesté publiquement leur désapprobation le 25 avril 2021 devant la cathédrale en affirmant que les actions de leur évêque sont en contradiction avec les enseignements de l’Église, rapporte le site américain du National Catholic Register

Dans le même temps, ces fidèles ont adressé un appel officiel à la Congrégation pour la doctrine de la foi du Vatican, demandant la révocation de leur évêque, ainsi que du vicaire général du diocèse et de son directeur exécutif de l’éducation catholique.

Leur appel fait suite à plusieurs pétitions lancées en 2020 et ayant reçu des milliers de signatures. Il accuse l’évêque et son vicaire pour l’éducation du diocèse, le Père Christopher de Souza, d’avoir provoqué un scandale en promouvant dans les écoles du diocèse des thèses sur l’homosexualité qui contredisent les enseignements de l’Église.

Tendre la main aux LGBT

La longue dénonciation de 24 pages reproche aussi à Mgr Long Nguyen d’avoir harcelé deux prêtres diocésains parce qu’ils ne partagaient pas l’approche du diocèse en matière d’homosexualité. Des allégations relatives à la corruption et à la mauvaise gestion financière, et un manque de consultation concernant certains travaux de construction à la cathédrale, sont également évoqués.

Premier évêque d’origine vietnamienne en Australie, Mgr Long Nguyen, 59 ans, a été nommé évêque auxiliaire de Melbourne en 2011, puis évêque de Parramatta en 2016. En 2017, ilavait déclaré vouloir «s’engager dans la tâche de tendre la main à nos frères et sœurs LGBT, en affirmant leur dignité et en les accompagnant sur notre chemin commun vers la plénitude de la vie et de l’amour en Dieu.»

Demande d’intervention du Vatican

«Nous prions maintenant que la Congrégation pour la doctrine de la foi nous aide à sauver notre diocèse, les enfants, les séminaristes, le clergé et les fidèles des violations de la doctrine au détriment de notre âme et à remplacer ces deux dirigeants par un bon berger traditionnel et catéchisé», a déclaré Bernadette Ching, une des initiatrice de l’appel.

Les accusations formulées à l’encontre de Mgr Long Nguyen portent sur son absence d’opposition à la législation australienne sur le mariage homosexuel en 2017. En 2018 l’évêque a invité tous les dirigeants et le personnel des écoles catholiques du diocèse à un symposium sur l’inclusivité ” LGBT ” En 2020, il a présenté un projet de programme catéchétique diocésain qui, selon les critiques, promeut l’athéisme, l’idéologie du genre et le programme LGBT. En septembre dernier, le Père de Souza s’est défendu contre des rapports médiatiques «erronés et trompeurs» sur le programme, insistant sur le fait que le document «adhère complètement à la foi catholique».  

Sollicité par le National Catholic Register Mgr Long Nguyen s’est refusé à tout commentaire, par l’intermédiaire de son directeur de la communication. Le nonce apostolique en Australie, Mgr Adolfo Tito Camacho Yllana, a fait de même. (cath.ch/ncr/mp)

Mgr Vincent Long van Nguyen, évêque de Paramatta, en Australie | diocesis of Paramatta
7 mai 2021 | 10:36
par Maurice Page
Australie (74), CDF (25), évêque (12), Homosexualité (88), pétition (21)
Partagez!