Un évêque chinois “ profondément ému” d’avoir pu participer au synode        

Participer au synode sur les jeunes «a été une expérience de grâce», a déclaré Mgr Joseph Guo Jincai, évêque de Chengde (Chine), au quotidien catholique italien Avvenire, dans un article paru le 16 octobre 2018. «J’ai vraiment senti comment l’Eglise est une unique et grande famille, même si les cultures et les langues sont différentes», a-t-il ajouté.

L’évêque de Chengde a confié être «profondément ému», au même titre que le pape François, lorsque celui-ci a accueilli les prélats chinois au cours de la messe d’ouverture du synode, le 3 octobre. «A ce moment-là, plus de 70 ans se sont envolés», a déclaré Mgr Guo Jincai. Une période pendant laquelle «nous avons souffert, nous avons attendu tant d’années». «Et finalement, la grâce d’être en pleine communion avec le successeur de Pierre est arrivée», s’est-il réjoui.

Le pape François en Chine?

Pendant leur séjour romain, Mgr Guo Jincai et un autre prélat chinois participant au synode, Mgr Jean Baptiste Yang Xiaoting, évêque de Yan’an, ont logé à la résidence Sainte-Marthe, où ils ont pu cohabiter avec le pontife. Au cours de leurs différentes rencontres, celui-ci leur a déclaré aimer leur pays et beaucoup prier pour les chrétiens chinois. «Nous lui avons dit que l’Eglise en Chine prie pour lui», a assuré Mgr Guo Jincai. Les deux évêques ont également invité le pontife à se rendre dans leur pays. «Nous prions pour cela (…) ce moment viendra, de la même façon que notre présence ici, qui était impossible, est devenue possible», a déclaré le prélat.

Premiers évêques chinois à participer à une assemblée du Synode des évêques depuis son institution en 1965, Mgr Guo Jincai et Mgr Yang Xiaoting ont quitté Rome le 15 octobre. Ils ne participeront donc pas aux votes sur le document final du synode. (cath.ch/imedia/ah/rz)

16 octobre 2018 | 16:33
par Raphaël Zbinden
Chine (256) , synode2018 (109)
Partagez!