Suisse

Un premier cimetière musulman dans le canton de Fribourg

Le premier cimetière musulman du canton de Fribourg sera installé sur la commune de Wünnewil-Flamatt, dans le district de la Singine. Des enquêtes sont en cours pour une structure similaire en ville de Fribourg.

Le Conseil général de la localité singinoise a adopté en juillet 2019 le nouveau règlement sur les lieux de sépulture. Le texte contient un passage établissant l’installation d’un cimetière islamique sur son territoire, rapporte le 23 juillet 2019 le quotidien germanophone Freiburger Nachrichten. Il s’agit de la première offre du genre dans le canton de Fribourg. Si l’emplacement exact du cimetière n’est pas encore connu, le lieu devrait pouvoir contenir de 20 à 30 tombes.

Coutumes musulmanes respectées

La population musulmane a accueilli favorablement cette mesure, assure le journal. Des compromis ont pu être trouvés entre les obligations légales suisses et les coutumes islamiques. Les défunts de Wünnewil-Flamatt pourront ainsi être enterrés avec le corps dans la direction de La Mecque, comme le veut la tradition. Un point litigieux concerne aussi la durabilité des sépultures. La loi suisse autorise après 20 ans la désaffection d’une tombe, alors que dans l’islam, la paix des défunts ne doit jamais être troublée. «Cela ne veut pas dire que les tombes doivent toujours rester», relativise Danielle Gonin Jmaa, de la commission des cimetières de l’Union des associations musulmanes de Fribourg (UAMF). Pour les musulmans, il est important que les os ne soient pas retirés de la terre.

Pour un cimetière «central»

L’offre de Wünnewil-Flamatt ne concerne toutefois que les résidents de la commune. Les Freiburger Nachrichten soulignent que de nombreux musulmans du canton doivent encore chercher des solutions pour enterrer leurs morts. Des discussions ont été lancées avec diverses communes, notamment la Ville de Fribourg, qui abrite déjà un cimetière israélite. Le lieu est privé et géré par la communauté juive, qui paye la municipalité pour son entretien. Une solution qui pourrait aussi être envisagée pour une version musulmane de la structure. Mais même si la communauté islamique est satisfaite de ces avancées, certains de ses membres appellent de leurs vœux un cimetière central accessible à tous les résidents du canton.

Selon les estimations de l’UAMF, la population résidente de confession musulmane du canton de Fribourg s’élevait à 12’000 en 2015, sur une population totale de 307’461 habitants. (cath.ch/fn/radiofr/rz)

Un cimetière musulman verra le jour à Wünnewil-Flamatt | © zeevveez/Flickr/CC BY 2.0
23 juillet 2019 | 16:51
par Raphaël Zbinden
cimetière (33), Fribourg (472), Islam (329)
Partagez!