Suisse

Un premier festival de louange porté par toutes les Eglises d'Yverdon

Le festival Festyv’Louange, lancé par les Eglises catholique, réformée et évangéliques d’Yverdon-les-Bains, va enflammer les rues, les salles, et les églises de la ville du 20 au 27 septembre 2019. Pendant une semaine, les amateurs de louange de toutes traditions chrétiennes confondues devraient pouvoir trouver leur bonheur.

Du groupe pop Glorious à la fanfare de l’Armée du salut, en passant par un concert d’orgue et des louanges au rythme de Taizé, le festival Festyv’Louange est le fruit d’une collaboration entre les Eglises chrétiennes de la ville d’Yverdon-les-Bains. Le but: une semaine pour faire découvrir le renouveau de la louange, tel qu’il se vit parmi la jeunesse chrétienne romande, au grand public, y compris des personnes distancées des Eglises.

«Ce projet est né dans la tête de Rolf Schneider, qui avait un rêve», explique Sylvie Walter, représentante de l’Eglise catholique au sein du comité d’organisation. «Celui de consacrer une quête de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens afin d’initier un projet concret: un festival pour rassembler tous les chrétiens.»

Les Eglises travaillent ensemble

L’idée de cet artiste engagé dans le mouvement JEM (Jeunesse en Mission) a séduit les différentes communautés yverdonnoises, liées à la PASTYV (Pastorale œcuménique d’Yverdon), qui n’ont pas hésité à lui donner leur feu vert. 9’000 francs ont ainsi été récoltés durant les quêtes 2018 et 2019 des Semaines pour l’Unité.

«Festyv’Louange: Quand les Eglises d’Yverdon travaillent ensemble!» C’est dans l’esprit de ce ‘credo’, que travaille le directeur du festival, Rolf Schneider, soutenu par un comité d’organisation d’une dizaine de personnes représentant les Eglises d’Yverdon, dont quatre pour l’Eglise catholique.

Redécouvrir la louange

«La louange est avant tout un charisme des communautés évangéliques, relève Sylvie Walter, membre de l’équipe pastorale catholique d’Yverdon. Avec ce festival, nous espérons qu’elle soit redécouverte par les autres chrétiens, notamment dans notre Eglise catholique. Beaucoup de paroissiens ne réalisent pas que la louange fait partie, chaque dimanche, de l’Eucharistie».

A quelques jours du lancement de Festyv’Louange, le programme présente quinze groupes ou artistes, sur huit jours, dans sept lieux différents au cœur d’Yverdon-les-Bains. Des artistes de sept à plus de septante-sept ans interprètent neuf styles de musiques divers et variés. Temps fort: la célébration œcuménique du dimanche 22 septembre à la salle de la Marive, avec plus de 1’000 participants attendus. Le bon fonctionnement de toute la semaine est assuré par une quarantaine de bénévoles.

Budget et bilan

Le budget du festival pour l’année 2019 s’élève à 35’000 francs. Une partie conséquente de cette somme est prévue pour la communication, la charte graphique, les flyers, le site internet et d’autres visuels. Un peu moins des deux tiers pour les charges liées aux treize évènements du festival (groupes, salles, etc.). Le reste comprend des frais administratifs, la billetterie et la restauration des équipes bénévoles.

«Si les frais sont couverts et que le public répond présent, l’aventure se poursuivra nécessairement. Mais nous attendons le moment du bilan pour fixer la date d’un prochain festival», conclut Sylvie Walter. (cath.ch/gr)

Le groupe Glorious en ouverture de Festyv'Louange 2019, à Yverdon-les-Bains | © B. Hallet
17 septembre 2019 | 18:13
par Grégory Roth
Partagez!