International

Un prêtre catholique et six fidèles tués au Nigeria

Un prêtre catholique et au moins six autres personnes ont été tués par des hommes armés lors d’une attaque contre l’église catholique St-Paul, à Aye-Twar, dans l’État de Benue, au Nigeria, a confirmé le 30 mars 2021 le diocèse de Katsina-Ala.

Le Père Ferdinand Fanen Ngugban venait de célébrer la messe dans son église paroissiale de St-Paul à Aye-Twar, dans l’est du Nigeria. Il se préparait à partir pour la messe chrismale de la Semaine Sainte lorsqu’il a été abattu d’une balle dans la tête par des hommes armés.

Selon chancelier du diocèse de Katsina-Ala, le corps du prêtre et ceux de six autres victimes ont été retrouvés après un mouvement de panique parmi les personnes déplacées qui s’étaient réfugiées dans les locaux de la paroisse.

«Le père Ferdinand est sorti pour découvrir la cause de cette confusion. Il a été abattu d’une balle dans la tête alors qu’il tentait de se mettre à l’abri après avoir aperçu des hommes armés», indique la la chancellerie. Selon les médias nigerians, les hommes armés non identifiés qui ont attaqué la paroisse ont également fait une descente dans le village d’Aye-Twar et ont mis le feu à de nombreuses maisons.  

Ferdinand Fanen Ngugban avait été ordonné prêtre en 2015. Il était prêtre assistant à la paroisse St. Paul depuis 2018, où il aidait à prendre soin des nombreuses personnes déplacées accueillies par la paroisse. Il avait été auparavant administrateur adjoint de la cathédrale du diocèse de Katsina-Ala de 2015 à 2016 et prêtre de la paroisse St-Pierre à Gbor-Tongov de 2016 à 2018.

Ce meurtre intervient quelques jours après la libération d’un autre prêtre nigérian, le Père Harrison Egwuenu, du diocèse de Warri, après un enlèvement d’une semaine par des hommes armés.  (cath.ch/cna/mp)

Le Père Ferdinand Fanen Ngugban, avec une religieuse | DR
1 avril 2021 | 10:19
par Maurice Page
Nigeria (185), prêtre tué (56)
Partagez!