Le pape a débuté un vol de 7 heures et de 4300 kilomètres qui le mènera à Abou Dabi où l'attend un programme chargé. | ©  Masakatsu Ukon/Flickr/CC BY-SA 2.0
Vatican
Le pape a débuté un vol de 7 heures et de 4300 kilomètres qui le mènera à Abou Dabi où l'attend un programme chargé. | © Masakatsu Ukon/Flickr/CC BY-SA 2.0

Un programme dense attend le pape aux Emirats arabes unis

03.02.2019 par I.MEDIA

Le pape François a quitté l’Italie ce 2 février 2019 à 13h pour rejoindre Abou Dabi, aux Emirats arabes unis. Il doit notamment participer à une rencontre interreligieuse et célébrer une messe devant 120’000 personnes, une première dans le pays.

Avant de quitter le Vatican, le pape François a récité l’Angelus depuis la fenêtre du Palais apostolique. Il a ensuite rejoint l’aéroport Fiumicino où il a visité une structure dédiée à l’assistance de sans-abri promu par les aéroports de Rome.

Il a ensuite embarqué dans un Airbus A330 de la compagnie Alitalia. Au cours de son parcours, il survolera l’Italie, la Grèce, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, et le Bahrein. Après un vol de sept heures et près de 4300km, le pape se posera à l’aéroport d’Abou Dabi, où l’attendra un premier accueil officiel.

Le pape François devrait alors sortir de l’appareil directement via une passerelle dans l’aéroport. Il sera accueilli par le prince héritier d’Abou Dabi, Mohammed Bin Zayed Al Nahyane. Il rejoindra ensuite une salle de protocole où l’attendra Ahamad al-Tayeb, grand imam de l’université al-Azhar, en Egypte. Ensemble, ils partiront pour le Al Mushrif Palace, leur lieu de résidence pour le séjour.

“Fraternité humaine“

Si la première journée de ce voyage apostolique est dédiée au trajet, la seconde – le 4 février – sera consacrée aux activités officielles et au dialogue interreligieux. A midi, le pape se rendra ainsi au palais présidentiel des Emirats arabes unis. A 12h20, il y fera une visite de courtoisie à Mohammed Bin Zayed Al Nahyane.

Le même jour, le pape François aura une rencontre privée à la grande mosquée du Cheikh Zayed avec les membres du Conseil musulman des anciens, à l’origine de la rencontre interreligieuse ‘Fraternité humaine’. A l’issue de ce moment, le pape François rejoindra la rencontre interreligieuse et y prononcera vers 18h son premier discours du voyage.

Pour les catholiques

La dernière journée du successeur de Pierre dans les émirats, le 5 février, sera dédiée à la communauté catholique locale. Il visitera tout d’abord la cathédrale, avant de se diriger vers le centre sportif Zayed. A 10h30, il y célébrera la messe durant laquelle il prononcera son homélie. Une première historique dans ce pays où l’islam est la religion officielle de la fédération et où la charia islamique est une source majeure de la législation.

A l’issue de la cérémonie, le pontife se rendra à l’aéroport international de la ville pour une cérémonie de congé et un départ prévu à 13h. L’arrivée dans la capitale italienne, à l’aéroport de Ciampino, est prévue en fin d’après-midi après un trajet à bord d’un appareil de la compagnie émiratie Etihad. (cath.ch/imedia/ah/bh)


Un fort tremblement de terre a secoué le centre de l'Italie (Photo: www.caritasitaliana.it)

Trois ans après le séisme, le pape François en visite dans les Marches

Le pape François dans la petite chapelle des Roms de Blaj, en Roumanie | capture d'écran Vatican media

En Roumanie, le pape demande pardon aux Roms au nom de l’Eglise

Actualités ›