Suisse

Une brochure pour mieux accueillir les touristes juifs

Le tourisme juif a une longue tradition en Suisse et les hôtes juifs apprécient le pays pour ses paysages, sa vaste offre d’activités de plein air et la qualité de ses infrastructures. Ils ont des besoins variés, notamment en matière d’alimentation et d’hébergement. Une brochure a été éditée pour mieux les accueillir en Suisse.

Ces besoins, parfois complexes, peuvent parfois décontenancer les hôteliers qui les accueillent. C’est pour mieux accueillir les touristes juifs qu’HotellerieSuisse, à Berne, et Suisse Tourisme, à Zurich, en collaboration avec la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI), ont édité la brochure intitulée «L’accueil des hôtes juifs en Suisse».

Culture, religion, mentalité

Outre quelques informations utiles sur la culture, la religion et la mentalité des hôtes juifs, les hôteliers y trouvent une série de conseils pratiques pour faciliter le vivre ensemble. Cela fait des décennies que des hôtes juifs du monde entier viennent passer leurs vacances en Suisse, dont ils affectionnent plus particulièrement les montages. Et cette rencontre des cultures est, comme toujours et inévitablement, source de questions, de maladresses, voire de malentendus.

Pour tout hôtelier, l’hospitalité envers les visiteurs d’ici et d’ailleurs est une évidence. Lorsque les hôtes viennent de contrées lointaines, il est toujours bon d’avoir quelque connaissance de leur culture afin d’éviter les quiproquos et d’orchestrer un séjour entièrement à leur goût. C’est là précisément le propos de la brochure, dans le but de mieux se connaître et mieux se comprendre.

Parallèlement, la FSCI édite la brochure «Bienvenue dans les Alpes suisses» s’adressant, celle-ci, aux hôtes juifs de la Suisse, auxquels elle explique les particularités et les usages du pays.

Echanges et dialogue

Ces brochures font toutes deux parties du projet que Likrat Public conduira durant l’été 2019. Likrat est un projet de la FSCI ayant pour but des échanges et une réflexion portés par le dialogue.

Cette brochure, un guide qui permet de découvrir de multiples attractions touristiques, rappelle que la population juive en Suisse est d’environ 18’000 personnes (approximativement 0,2 % de la population totale) et la vie religieuse juive est florissante dans différentes synagogues de plusieurs villes.

Likrat Public, intermédiaire entre population locale et vacanciers juifs

Likrat Public veut amener par le dialogue et l’information population locale et visiteurs à mieux se comprendre les uns les autres. A ce projet donnent vie les intermédiaires que sont les Likratinos et les Likratinas.

Depuis leurs débuts, il y a quatre ans, ils sont déjà intervenus auprès de quelques organisations et entreprises ayant une clientèle juive. Durant l’été 2019, Likrat Public compte toutefois aller plus loin. Son but est d’intensifier son activité d’intermédiaire entre la population locale et les vacanciers juifs et d’amener ainsi les deux parties prenantes à mieux se comprendre. A cet effet ont été testés et mis au point plusieurs mesures et outils qui vont être déployés sur le terrain.

Les associations de tourisme pour mieux connaître la vie juive

Si les juifs et la culture juive font depuis longtemps partie de la Suisse, le fait est que les spécificités de cette culture y sont assez peu connues. A quoi s’ajoute que les juifs qui séjournent en Suisse viennent de pays très différents les uns des autres et ayant chacun leurs propres traits culturels et leurs traditions.

Les associations de tourisme Suisse Tourisme et HotellerieSuisse proposent déjà depuis des années des brochures s’adressant à des groupes spécifiques de vacanciers. A celles-là s’en ajoute cette année une autre, ayant pour thème les hôtes juifs de la Suisse.

Un «feeling» pour les touristes juifs

Son but: donner un aperçu de la culture, de la tradition et de la religion juives aux gens qui travaillent dans le domaine du tourisme et développer chez eux une sensibilité, un «feeling», pour cette clientèle.

La FSCI a participé au contenu de la brochure en qualité de conseillère et de partenaire. Elle formera avec les autres brochures dédiées à la clientèle étrangère un ensemble qui sera à la disposition des hôtels, des bailleurs d’appartements, des installations publiques ainsi que des chemins de fer de montagne et des offices du tourisme.

La FSCI est de la partie

Pour la production des brochures, la FSCI a travaillé en étroite collaboration avec la communauté juive de Zurich et échangé avec les associations de tourisme locales. Les brochures seront disponibles en anglais, en français, en hébreu et en yiddish. Elles seront distribuées à des stations fortement fréquentées par les vacanciers juifs et également proposées en téléchargement.

Likrat Public fait un travail de terrain

Allant du 12 août au 1er septembre, la troisième mesure de Likrat Public consistera à dépêcher des intermédiaires à Arosa, Davos ainsi que la Vallée de Saas. Répondant à un souhait exprimé par les professionnels du tourisme, cette mesure complète l’offre des rencontres Likrat par un travail de terrain favorisant le dialogue local. Les brochures, qui serviront en l’occurrence d’information de base, se conjugueront avec la possibilité de s’adresser directement aux Likratinos et aux Likratinas pour leurs poser des questions ou leur demander de l’aide.

Likrat Public et la FSCI, qui travaillent depuis deux ans à la réalisation de ce projet et ont trouvé pour le réaliser des partenaires engagés, mettent maintenant la dernière main aux préparatifs, de manière à être pleinement opérationnels au pic de la saison, en août, lorsqu’arriveront en Suisse ses hôtes juifs, note le communiqué de la FSCI. (cath.ch/fsci/be)

A la synagogue de La Chaux-de-Fonds, baignée de lumière | © Bernard Litzler
16 juillet 2019 | 11:30
par Jacques Berset
Partagez!