Moscou Olivier Fleury, directeur de 'Jesus Celebration 2033', avec au centre Dietrich Brauer, archevêque de l’Eglise luthérienne de Russie, et le pasteur Martin Hoegger | DR
Suisse
Moscou Olivier Fleury, directeur de 'Jesus Celebration 2033', avec au centre Dietrich Brauer, archevêque de l’Eglise luthérienne de Russie, et le pasteur Martin Hoegger | DR

Une délégation suisse présente Jesus Celebration 2033 aux Eglises à Moscou

22.08.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Pendant toute une semaine, une délégation suisse s’est rendue à Moscou pour présenter à différentes Eglises chrétiennes de la capitale de la Russie le projet Jesus Celebration 2033, à savoir la fête des 2000 ans de la résurrection du Christ. La communauté des croyants est invitée à célébrer dignement ce jubilé œcuménique mondial dans 15 ans, souligne le pasteur Martin Hoegger, qui rentre en Suisse le 23 août.

L’accueil dans toutes les Eglises chrétiennes de Moscou a été très chaleureux et les réactions constructives, affirme le pasteur de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). Il accompagnait Olivier Fleury, directeur de l’organisation Jesus Celebration 2033  et ancien directeur du mouvement Jeunesse en mission  (YWAM) de Suisse romande.  Troisième homme de la délégation, Gérald Bailat est également engagé dans le projet de ce mouvement qui vise à rassembler l’ensemble des chrétiens pour ce jubilé œcuménique mondial.

 

Soutien du Patriarcat de Moscou

Le 19 août, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, numéro deux du Patriarcat de Moscou, a reçu la délégation suisse venue présenter le projet prévoyant une célébration commune des chrétiens de différentes confessions pour les  2000 ans de la résurrection du Christ. Le président du Département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou (DREE), avait lui aussi pensé qu’il fallait profiter de cette date pour fêter solennellement la fête de la Résurrection du Christ, qui est très importante pour l’Eglise orthodoxe.

Le Père Kirill Gorbunov, vicaire général de l’Eglise catholique, diocèse de Moscou, avec Olivier Fleury, directeur de ‘Jesus Celebration 2033’ | DR

A Moscou, la délégation a eu une quinzaine de rencontre avec diverses Eglises. Elle a présenté le projet, outre à l’Eglise orthodoxe russe, également à l’Eglise catholique romaine, à diverses Eglises et dénominations protestantes présentes dans la capitale russe, notamment évangélique, luthérienne, anglicane. Les Eglises abordées individuellement par la délégation porteuse du projet vont discuter de leur participation éventuelle dans les organes de consultation et de coordination existant entre les diverses confessions chrétiennes présentes en Russie.

Promotion au plan mondial

Ancien responsable de l’œcuménisme au sein de l’EERV, Martin Hoegger est depuis longtemps engagé dans le dialogue œcuménique et interreligieux, tant sur le plan local qu’international. Il fut d’ailleurs co-fondateur de la Communauté des Eglises chrétiennes dans le Canton de Vaud (CECCV) en 2003, et en fut le président puis le secrétaire exécutif pendant dix ans. Il collabore depuis deux ans au projet Jesus Celebration 2033, et en a déjà fait la promotion dans une dizaine de pays.

Mais Olivier Fleury, son initiateur, a lui aussi pris son bâton de pèlerin depuis dès 2007, visitant une quarantaine de pays, pour présenter son initiative aux quatre coins du monde. Les réactions sont partout positives, assure le pasteur, qui est également membre  du mouvement des Focolari, un mouvement de spiritualité enraciné dans l’Eglise catholique, ouvert aux membres d’autres Eglises. (cath.ch/be)

 


Une séance du Synode de l'EERV (Photo: eerv.ch)

Vaud: l'Eglise réformée se dote d'une direction "consensuelle"

L’archiprêtre Nicolas Emelianov, vice-recteur de l’Institut de Théologie de l’Université orthodoxe Saint-Tykhon de Moscou | © orthodoxie.com

En Russie, où 80% se déclarent orthodoxes, seuls 3% des croyants sont pratiquants  

Actualités ›