Suisse

L'Eglise catholique et Caritas ouvrent une nouvelle «Permanence accueil» à Payerne

Le département Solidarités de l’Eglise catholique dans le canton de Vaud et Caritas Vaud ont ouvert une «Permanence accueil» à Payerne. Ce nouveau lieu d’accueil, d’écoute et d’orientation est ouvert à toute personne ayant des problèmes d’ordre matériel, social, ou un besoin de partager ses difficultés humaines ou sa recherche de sens.

«J’ai des soucis avec mon travail, ma famille me manque, quel sens à ma vie, l’administration est compliquée, j’ai peur de craquer, j’ai besoin d’en parler, etc.», quel que soit le problème, les animateurs de la Permanence accueil prendront le temps de l’écoute et chercheront les pistes de réponses ou une orientation vers d’autres organismes de la région. De plus, des liens se créent entre les personnes qui franchissent la porte de la Permanence accueil qui devient ainsi un lieu de socialisation apprécié.

Ouverte les mardi (9h à 12h) et jeudi (15h à 18h), la Permanence accueil, située dans les locaux de la paroisse catholique romaine de Payerne, est animée par des personnes aux compétences variées: des bénévoles qualifiés et formés pour l’accueil, un(e) assistant(e) social(e), un(e) agent(e) pastoral(e) de l’Eglise catholique.L’accueil est gratuit, on y vient sans rendez-vous. Les premières semaines ont démontré l’utilité de ce lieu, puisqu’il accueille déjà plus de 30 personnes par semaines.

Synergie des compétences pour l’aide et l’écoute

Le centre de Payerne est le troisième à ouvrir après ceux de Nyon et de Vevey. A l’origine de la création de ces «Permanences accueil», se trouve une demande croissante venant de personnes en situation de précarité, parallèlement au constat que les agents pastoraux du Département Solidarité de l’Eglise catholique dans le canton de Vaud ne pouvaient pas répondre de manière adéquate à des demandes de dons ou d’aide directe. Les collaborateurs de Caritas Vaud étaient, de leur côté, très souvent sollicités pour des demandes matérielles et d’écoute qui entravaient leur travail.

Les deux institutions ont donc décidé d’unir leurs compétences à travers ces «Permanences accueil», pour offrir à la fois de l’aide matérielle, des conseils et une écoute attentive aux personnes qui en avaient besoin. Les structures ainsi créées permettent de répondre aux demandes sociales et spirituelles des visiteurs, traitées par les collaborateurs de Caritas Vaud et de l’Eglise catholique. (cath.ch-apic/com/bh)

La permanence accueil de Nyon.
8 décembre 2015 | 15:47
par Bernard Hallet
Partagez!