Face à l'urgence climatique, il faut une profonde transformation des cœurs et des esprits, affirme le pape. | © Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
Vatican
Face à l'urgence climatique, il faut une profonde transformation des cœurs et des esprits, affirme le pape. | © Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Urgence climatique: le pape appelle à une conversion des cœurs

09.06.2019 par I.MEDIA

Face aux nombreux défis écologiques, économiques et sociaux qui se posent à la planète et à son avenir, le pape François a appelé le 8 juin 2019 à une véritable conversion des cœurs et des mentalités. Il s’exprimait au cours d’une audience avec les membres de la fondation Centesimus Annus – Pro Pontifice au Vatican.

Utilisation inappropriée des ressources naturelles, modèles de développement non durable, individualisme, surconsommation, gaspillage… Quoique de nombreux efforts aient été entrepris ces dernières années afin de lutter contre ces attitudes néfastes pour l’environnement, bon nombre d’entre elles demeurent, a remarqué le pape. Malgré tout, il a invité les membres de la fondation pontificale à ne pas se décourager.

Au contraire, face à cette situation, les réponses ne doivent pas être superficielles. Il convient selon le pape François d’appliquer un changement de cap, c’est-à-dire une profonde transformation des cœurs et des esprits, et ce à tous les niveaux de la société. Il faut opérer et aider à opérer une véritable conversion, a-t-il ainsi invité. Le développement d’une écologie intégrale est selon lui à la fois un appel urgent, celui à retrouver son identité de Fils de Dieu, et un devoir à être toujours plus solidaires.

Pour faire face aux problèmes tels que l’insécurité alimentaire, l’inconfort social et économique, la dégradation de l’écosystème et la culture du gaspillage, il faut une vision éthique renouvelée, a expliqué le pape. “Une vision qui unit au lieu de diviser, qui inclut au lieu d’exclure”, a encore déclaré l’auteur de Laudato Si’ (2015), l’encyclique dédiée à la préservation de l’environnement.

Cette lettre encyclique – qui n’est pas verte, a nuancé le pontife, mais sociale – a été publiée il y a quatre ans. Son message était au centre des discussions d’une conférence organisée par la fondation Centesimus Annus – Pro Pontifice du 6 au 8 juin au Vatican. Les membres de cette fondation pontificale se sont plus particulièrement penchés sur ‘La doctrine sociale de l’Eglise depuis ses racines jusqu’à l’ère numérique: comment vivre Laudato Si’‘. (cath.ch/imedia/pad/bh)

 


Les chaussures rouges du pape Benoît XVI | © KNA-Bild 2010

Ces habits papaux que ne porte pas l'actuel évêque de Rome (série 2/5)

Le pape François arrive à l'audience Place Saint-Pierre | © Antoine Mekary I.Media

Pourquoi le pape est-il habillé en blanc ? (série 1/5)

Actualités ›