Suisse

Valais: arrestation d'un prêtre condamné en Belgique pour abus sexuel

La police valaisanne a arrêté un prêtre condamné en 2017 en Belgique pour abus sur mineur. L’homme qui n’avait jamais purgé sa peine de trois ans de prison ferme, vivait libre en Valais. La justice belge n’a visiblement pas suivi attentivement son dossier, explique le quotidien Le Nouvelliste.

Un article paru le 12 juin dernier dans le quotidien Le Nouvelliste révélait qu’un prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), condamné en 2017 en Belgique à cinq ans de prison, dont deux avec sursis, pour abus sexuel sur mineur, vivait libre en Valais.

Le prêtre valaisan a été rapidement retrouvé et a finalement été arrêté vendredi, à la suite des révélations du quotidien valaisan. A la suite à son interpellation, l’homme a été placé en détention dans l’attente d’une requête de la Belgique. Bruxelles pourrait effectuer rapidement une requête d’exécution de la peine infligée en 2017.

Problème administratif

Il y a quelques jours, un magistrat de Bruxelles évoquait «un problème administratif de mise en exécution de la peine en lien avec la demande du condamné de pouvoir purger sa peine en Suisse». Selon une source, après le procès, la justice belge aurait émis un simple mandat d’arrêt au lieu d’un avis de recherche international. Le prêtre se trouvant alors déjà en Suisse, cette recherche n’a pas abouti en Belgique. L’avocat général a en effet confirmé que le prêtre n’a pas purgé sa peine en Belgique. Il n’a pas été arrêté à l’issue de son procès et il est parti en Suisse.

Le gouvernement valaisan, qui n’était pas au courant de cette affaire, a obtenu officiellement confirmation des informations du Nouvelliste. En charge de la sécurité en Valais, le conseiller d’Etat Frédéric Favre s’est dit très surpris: «cela paraît difficilement possible. Un condamné doit purger sa peine». Le Valais suivra de près l’évolution de ce dossier.

Le prêtre a été jugé à deux reprises en Belgique. D’abord acquitté par un premier tribunal, il a été condamné à la suite d’un nouveau procès où avait été présenté un enregistrement audio dans lequel l’accusé évoquait ses «tentations». Ce second verdict ne peut plus être contesté.

A la suite de cette affaire, le prêtre a été congédié de la Fraternité FSSPX et a aussi fait l’objet d’un procès canonique dont le jugement doit encore être avalisé par Rome. (cath.ch/nouvelliste/bh)

La police a arrêté un prêtre valaisan condamné en Belgique mais qu vivait libre en Valais | © Bernard Hallet
14 juin 2020 | 17:19
par Bernard Hallet
Abus sexuels (658), Belgique (141), Justice (43), Prêtre pédophile (16), Valais (106)
Partagez!