Suisse

Valais: les capucins ferment leur couvent de Brigue

Les capucins suisses ferment leur couvent de Brigue. Les huit frères encore présents dans la cité haut-valaisanne rejoindront d’autres communautés au début 2018. Pour les capucins, cette décision, bien que prévisible, reste douloureuse.

Comme la plupart des autres ordres religieux en Suisse, les capucins souffrent d’un manque de vocations et l’âge moyen des frères ne cesse de croître a expliqué le 10 mai 2017 à Brigue, le Frère Agostino Del Pietro, supérieur provincial de Suisse. Dans ce sens, le maintien du couvent de Brigue ne peut plus être convenablement assuré. Les huit capucins établis en Haut-Valais ont des tâches pastorales au couvent et aident dans les paroisses de la région. Leur engagement est hautement apprécié et la population regrette leur départ, indique Paul Martone, curé de Brigue et porte-parole pour la partie alémanique du diocèse de Sion.

Mais les cinq prêtres capucins résidant à Brigue ont une moyenne d’âge de 81 ans et il faut constater qu’ils n’ont pas de relève. La décision de la province suisse n’est donc en soi pas surprenante, note Frère Damian Keller, responsable du personnel. Les huit capucins quitteront leur couvent au début 2018 et se retireront dans d’autres communautés. Pour le Frère Beat Pfammatter, gardien du couvent, ce départ sera douloureux. «Je serai le premier, et aussi le dernier,Valaisan gardien de Brigue.»

Nouvelle affectation pas encore décidée

Pour l’instant rien n’est décidé quant à l’utilisation future du couvent, de l’église et du jardin. Le complexe est la propriété de la province des capucins suisses et il n’est pas facile de trouver une nouvelle affectation, a expliqué Frère Damian. Des discussions sont en cours avec les paroisses locales, le diocèse de Sion et les autorités civiles. Dans tous les cas, les capucins veilleront à empêcher que leur couvent ne devienne un objet de spéculation. Pas plus qu’ils ne sont prêts à le céder à n’importe quel groupe chrétien marginal. L’église devrait d’ailleurs continuer à servir au culte.

Reconstruit en 1979

Le couvent installé à Brigue-Glis depuis 1948 est le deuxième établissement des capucins dans le Haut-Valais. En 1659, un premier couvent fut fondé à Glis, mais il dû fermer déjà cinq ans plus tard pour des raisons politiques.

Le couvent actuel fut construit en 1963 et compta au maximum 17 religieux. En 1979, il fut victime d’un incendie où l’un des frères perdit la vie. La province des capucins décida alors rapidement de le reconstruire. Mais contrairement aux couvents traditionnels, il ne fut pas doté d’un mur de clôture. (cath.ch/kath.ch/ms/mp)

Le couvent des capucins de Brigue-Glis (photo Martin Spilker)
11 mai 2017 | 15:22
par Maurice Page
Brigue (4), capucins (32)
Partagez!