Valais: Les députés francs-maçons forcés de se révéler?

Sion, 03.09.2015 (cath.ch-apic) Une majorité des députés valaisans seraient en faveur de l’obligation des élus francs-maçons de dévoiler leur appartenance à une loge. Ce point pourrait être introduit dans le règlement du Grand Conseil, qui sera discuté dans la semaine du 7 au 12 septembre.

L’idée a été amenée au Bureau du Parlement cantonal par Charles Clerc, chef du groupe UDC du Valais romand, rapporte le 3 septembre le quotidien cantonal Le Nouvelliste. Le PDC soutient la proposition, ainsi que l’Alliance de gauche, qui est néanmoins plus nuancée sur la question. Le PLR serait plutôt en opposition à cette démarche.

Jérôme Buttet, chef du groupe PDC du Bas, estime dans le quotidien valaisan que la transparence est la responsabilité des élus. «Chacun restera libre de déclarer son appartenance à une loge, souligne le député, mais si quelqu’un a soutenu une personne ou une position en raison de ce lien et qu’il ne l’ait pas annoncé, il pourra y avoir des sanctions».

Un des rares francs-maçons à s’afficher ouvertement, Maurice Badoux, décrit la franc-maçonnerie comme «un ordre initiatique qui offre à ses membres des outils pour se perfectionner». En Suisse, les diverses loges regroupent environ 5’000 membres. Selon Maurice Badoux, il y aurait une centaine de francs-maçons dans le canton du Valais. (apic/nouv/rz)

Symboles maçonniques
3 septembre 2015 | 11:26
par Raphaël Zbinden
Partagez!