Vatican

Vatican: les décisions de Donald Trump suscitent des «préoccupations»

En marge d’un entretien à la chaîne italienne TV2000, Mgr Angelo Becciu, substitut aux Affaires générales à la secrétairerie d’Etat, s’est prononcé le 1er février 2017 sur les premières décisions du président américain Donald Trump. Selon lui, ces décisions suscitent des «préoccupations».

A peine entré en fonction, Donald Trump a pris le 25 janvier dernier un décret concernant la construction d’un mur de séparation avec le Mexique et un autre, le 27 janvier, interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

Invité à réagir à ces décisions, Mgr Becciu a déclaré être messager d’une autre culture, celle de l’ouverture, tout en rappelant que le pape François insiste en fait aussi sur la capacité d’intégrer ceux qui arrivent dans notre société et culture. 

Attendre et voir

Dans un premier temps, le Saint-Siège avait adopté une position de prudence vis-à-vis du nouveau président américain, le pontife déclarant vouloir attendre et voir. Tout en affirmant, dans un message officiel du 20 janvier, la nécessité du souci envers «ceux dans le besoin qui, comme Lazare, se tiennent devant notre porte».

Le 18 février 2016, interrogé sur la volonté de celui qui était alors candidat à l’élection présidentielle américaine de construire un tel mur, le pape François avait déclaré: «un homme qui pense seulement à faire des murs et non à faire des ponts n’est pas chrétien».

Par la suite, le pape avait néanmoins souligné à plusieurs reprises ces derniers mois la nécessité d’une bonne intégration des immigrants dans le pays hôte. Dans son discours au corps diplomatique du 9 janvier dernier, il soulignait ainsi que les migrants eux-mêmes ne doivent pas oublier qu’ils ont le devoir de respecter les lois, la culture et les traditions des pays dans lesquels ils sont accueillis.

Personnage central de la secrétairerie d’Etat, le substitut aux Affaires générales est l’intermédiaire entre le pape et ses interlocuteurs. La diplomatie du Saint-Siège est, quant à elle, assurée par la section pour les relations avec les Etats. (cath.ch/imedia/bh)

Mgr Angelo Becciu estime que les décisions de Donald Trump suscitent des préoccupations.
1 février 2017 | 18:07
par Bernard Hallet
Partagez!