Emmanuel Macron est arrivé au Vatican le 26 juin 2018 | © MAXPPP Riccardo de Luca/Keystone
Vatican
Emmanuel Macron est arrivé au Vatican le 26 juin 2018 | © MAXPPP Riccardo de Luca/Keystone

Vatican: une heure d'audience entre le pape et Emmanuel Macron

26.06.2018 par I.MEDIA

Le président français Emmanuel Macron est arrivé le 26 juin 2018 au Vatican pour une audience avec le pape François. L’entretien a duré près d’une heure, soit deux fois plus que le temps habituellement consacré aux audiences de chefs d’Etat.

Arrivé à 10h27 dans la cour Saint-Damase, le président français a été accueilli en compagnie de son épouse, en noir et sans mantille, par Mgr Georg Gänswein, préfet de la Maison pontificale.

L’entretien avec le pape François a duré un temps record d’environ une heure, dans la Bibliothèque pontificale. Avant l’audience privée, le pontife et le président étaient tous deux souriants. Parmi les sujets qui ont dû être abordés au cours de l’entretien: l’Europe, les migrants, mais aussi l’écologie, les chrétiens d’Orient et la laïcité.

Nécessaire stabilisation de l’Afrique

Lors des présentations au pape, Emmanuel Macron était accompagné de Brigitte Macron, ainsi que des ministres de l’Intérieur Gérard Collomb et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, ainsi que de Philippe Zeller, ambassadeur de France près le Saint-Siège.

Dans le reste de la suite présidentielle, se trouvaient des représentants du monde associatif, culturel et médiatique, dont Xavier Breton et Dominique Potier, députés, Xavier Emmanuelli et Christiane Rancé, écrivains, Guillaume Gouvert, directeur du journal La Croix, Caroline Pigozzi, de Paris-Match, et Vincent Montagne, directeur du groupe Média-Participations et de la chaîne KTO.

Le chef de l’Etat français a offert au pape une édition ancienne de 1949, en italien, du Journal d’un curé de campagne de Georges Bernanos, un auteur particulièrement apprécié du pontife. De son côté, ce dernier a donné au président français une médaille représentant saint Martin (316-397). Lui expliquant en français que c’est le rôle des gouvernants de protéger les pauvres. Ainsi que des exemplaires de quatre documents pontificaux: Evangelii GaudiumLaudato Si’, Amoris laetitia, Gaudete et exsultate, accompagné du Message pour la paix du 1er janvier.

En amont de l’audience, Emmanuel Macron s’est entretenu au palais Farnèse, siège de l’ambassade de France près l’Italie, avec Andrea Riccardi. Le fondateur de la communauté Sant’Egidio a affirmé que, pour le président français, la laïcité à la française est “l’être ensemble“des religions. Les deux hommes se sont également entendus sur la nécessaire stabilisation de l’Afrique.

A l’issue de la rencontre, Emmanuel Macron a rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat, ainsi que Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les Etats. Un déjeuner a ensuite été organisé à l’ambassade de France près le Saint-Siège. (cath.ch/imedia/ap/rz)


La cathédrale catholique de Ho chi Min-Ville, au Vietnam. (Photo: Flickr/GTTN/CC BY-NC 2.0)

Le Vietnam devrait rapidement accueillir un représentant pontifical résident

Aussi bien les Palestiniens que les Israéliens considèrent Jérusalem comme leur capitale (Photo:Dan/Flickr/CC BY-SA 2.0)

Le cardinal Parolin salue 25 ans de relations bilatérales avec Israël

Actualités ›