Vatican

Vatican: Une journée de prière pour les victimes d'abus sexuels

Rome, 8 février 2015 (Apic) Le Vatican est en train de mettre en place une journée de prière pour les victimes d’abus sexuels par des prêtres. Le projet a été annoncé dans le cadre de la première session de travail de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, qui s’est tenue du 6 au 8 février 2015, au Vatican.

Les premières conclusions de la session ont été présentées par le cardinal-archevêque de Boston, Sean Patrick O’Malley. Ce fut l’occasion pour le chef de cette commission, qui a nommé 8 nouveaux membres en décembre dernier, de réaffirmer la ligne de tolérance zéro adoptée par le Saint-Siège sur le dossier très sensible des abus sexuels dans l’Eglise, rapporte Radio Vatican.

Le cardinal O’Malley a tenu à revenir sur la lettre du pape, remise aux présidents des conférences épiscopales et aux supérieurs des instituts de vie consacrée, le 5 février dernier. Les mots forts, sans équivoque du pape résument bien l’esprit de travail de cette commission, chargée d’offrir des propositions et des initiatives pour améliorer la protection des mineurs, affirme Radio Vatican.

Séminaires de sensibilisation

Parmi les projets en cours, on trouve la mise en place de séminaires de sensibilisation et d’éducation des responsables du clergé à la protection des mineurs. Des séances que la commission souhaite proposer aux membres de la curie et aux évêques. Autre proposition en élaboration: la création de petits groupes de travaux, hors commission et composés de spécialistes, qui pourraient en quelque sorte reproduire et amplifier le travail de la commission pontificale. L’initiative de la journée de prière pour les victimes d’abus sexuels commis par des prêtres, voulue par le pape François, a également été évoquée.

Des nouveaux membres hautement qualifiés

La Commission pour la protection des mineurs a été officiellement créée en mars 2014. Son but est d’offrir des propositions et des initiatives pour  améliorer les normes et les procédures de protection des mineurs et des adultes vulnérables. Le pape a invité des personnalités hautement qualifiées et reconnues pour leur engagement dans ce champ. Parmi les nouveaux membres de cette commission, qui ont été présentés au cours de la conférence de presse du 7 février, on trouve: Soeur Kayula Gertrude Lesa, religieuse zambienne, auteur d’ouvrages sur la protection des mineurs, et Peter Saunders, du Royaume-Uni, président de la NAPAC, l’association nationale pour les victimes d’abus pendant l’enfance, lui-même victime d’abus sexuels. (apic/rv/rz)

Le pape veut une journée de prière pour les victimes d'abus sexuels
8 février 2015 | 13:13
par Raphaël Zbinden
Partagez!