Suisse

Vaud: l'Eglise réformée se dote d'une direction «consensuelle»

L’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) a complètement renouvelé, le 29 juin 2019, son conseil synodal (exécutif). L’équipe représente un nouveau style de management qui marque une volonté de tourner la page sur des années de tensions internes.

«Un nouveau regard a été donné», à l’occasion de cette élection, explique à cath.ch Marie-Claude Ischer, la présidente élue du conseil synodal de l’EERV. Il y avait manifestement une volonté de clore un chapitre chez les réformés vaudois, après une période de frictions largement relayée par la presse. Une phase marquée par des protestations, des licenciements, des démissions et même une grève de la faim, face à une direction de l’EERV jugée par certains «autoritariste».

Marie-Claude Ischer se réjouit en tout cas du «mandat clair» donné par les membres du Synode (organe délibérant), le 29 juin. Les quatre postes laïcs en jeu ont en effet été repourvus au premier tour. Les délégués ont privilégié les compétences humaines et professionnelles des candidats. Les personnes en question ont une expérience affirmée dans la gestion des ressources humaines. «La volonté a été marquée de travailler ensemble, de manière collégiale, dans un esprit d’équipe», commente la présidente.

Retrouver la confiance

Elle relève que l’élection s’est inscrite dans une démarche largement «synodale». Des soirées de présentation des candidats ont été organisées dans plusieurs lieux du canton et les membres du Synode sont allés à la rencontre des paroissiens pour cibler au mieux leurs attentes et leurs aspirations. Le processus a également inclus le spirituel, puisque des moments de prières ont été organisés afin de donner aux personnes impliquées le discernement approprié.

Pour Marie-Claude Ischer, cette élection est l’occasion de rétablir la confiance dans la communauté. Tout en soulignant l’immense travail réalisé par l’ancienne équipe, elle espère que le nouveau Conseil synodal pourra tourner la page de la confrontation et créer un climat favorable à la recherche commune de solutions. (cath.ch/rz)


Un système d’élection démocratique

Le Synode est l’assemblée faîtière de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). Le Synode élit son exécutif, le Conseil synodal, différentes commissions permanentes, ainsi que ses délégués au Synode missionnaire et à la Fédération des Eglises Protestantes de Suisse (FEPS).

Le Synode tient au moins deux séances ordinaires par année, l’une au printemps et l’autre en automne, ainsi que des séances extraordinaires chaque fois que les dossiers l’exigent.

Le Conseil synodal est composé de 7 personnes (4 laïcs et 3 pasteurs ou diacres). Elles sont élues par le Synode pour un mandat de cinq ans. RZ

Une séance du Synode de l'EERV
1 juillet 2019 | 16:03
par Raphaël Zbinden
EERV (74)
Partagez!