Suisse

Vevey: une Fondation pour rénover l'église orthodoxe russe

En 2021, la Fondation pour la restauration de l’église orthodoxe russe de Vevey a vu le jour. Le but: récolter plus de 5 millions de francs pour une rénovation intérieure complète, dont la fameuse iconostase. Rencontre avec le protodiacre Michel Vernaz.

Le protodiacre Michel Vernaz accueille cath.ch le 21 septembre 2021, jour de la Fête de la Nativité de la Vierge Marie. En début d’après-midi, quelques derniers fidèles sont restés boire le thé dans le jardin. «La Nativité de la Vierge est une fête importante, c’est la première solennité de notre calendrier julien. Elle a lieu le 8 septembre habituellement, mais chez les orthodoxes russes, nous avons toujours, pour les fêtes fixes, treize jours de retard», indique Michel Vernaz.

L’église orthodoxe Sainte-Barbara de Vevey après la rénovation extérieure | © Michel Vernaz

Extérieur et intérieur

A 143 ans, l’église Sainte-Barbara de Vevey a besoin d’un souffle nouveau. Après un premier cycle de travaux extérieurs, de 2017 à 18 – la coupole a été redorée et les façades nettoyées, entre autres –, la communauté s’attaque maintenant à l’intérieur. Une première phase en 2021: la restauration de l’iconostase. Depuis plusieurs mois d’ailleurs, cette cloison décorée qui sépare le sanctuaire du corps de l’église a été remplacée par une clôture temporaire.

«Il était urgent de s’occuper de l’iconostase, précise le protodiacre. C’est une question de respect pour les fidèles de notre paroisse. Car, si l’iconostase est une œuvre d’art majeur et une beauté pour les yeux, elle est aussi un objet incontournable dans la liturgie orthodoxe. Elle exprime ce va-et-vient incessant entre le ciel et la terre, une relation entre Dieu et les hommes, qui se vit intensément dans la liturgie».

Rénovations urgentes et travaux nécessaires

Après avoir réglé les descentes d’eau pluviale, il faudra s’occuper très rapidement du chauffage et de tout le système électrique du bâtiment. Mais aussi restaurer toutes les peintures intérieures et tous les objets liturgiques. Un inventaire d’environ 580 objets a été détaillé. La paroisse compte, à moyen terme, installer un clocher, réaménager le jardin, avec accès pour les personnes à mobilité réduite, et aménager une salle communautaire.

Les ressources financières de la paroisse étant insuffisantes pour prendre en charge les travaux de restauration, une collecte de fonds est en cours grâce à la Fondation pour la restauration de l’église orthodoxe Sainte-Barbara de Vevey, créée en 2021. «C’est une entité neutre et indépendante de la paroisse, qui est enregistrée au registre du commerce et reconnue d’intérêt public par l’État de Vaud», explique Michel Vernaz.

«Avec ces reconnaissances, nous avons la garantie que les travaux seront supervisés et effectués par des experts.»

Michel Vernaz

L’ensemble de l’église a été classé en tant que monument historique en 1977 et protégé par la Confédération depuis 2006. L’intérieur de l’église a été également classé en 2019. «Avec ces reconnaissances, nous avons la garantie que les travaux seront supervisés et effectués par des experts. Et que l’État entrera en matière pour octroyer un subside de maximum 20%, une fois les travaux terminés. Nous recevons actuellement le soutien de la Division monuments et sites, et du Patrimoine mobilier et immatériel du canton de Vaud. Et nous collaborons avec DOM architectes associés, qui sont spécialisés dans la rénovation d’édifices sacrés, comme la cathédrale de Lausanne», précise le protodiacre.

Pour la petite histoire…

La construction de l’église Sainte-Barbara de Vevey – consacrée en 1878, le jour de la fête du Pokrov Protection de la Mère de Dieu – marque l’installation de la communauté orthodoxe russe en Suisse romande. Même la présence orthodoxe dans la région est antérieure. «On rapporte qu’en 1857, durant le séjour à l’hôtel des Trois Couronnes de l’impératrice douairière Alexandra Féodorovna, veuve de l’empereur Nicolas Ier, des premiers offices liturgiques orthodoxes furent célébrés à Vevey», raconte Michel Vernaz, passionné d’anecdotes historiques.

«Durant le séjour à l’hôtel des Trois Couronnes de l’impératrice en 1857, des premiers offices liturgiques orthodoxes furent célébrés à Vevey»

Michel Vernaz

Beaucoup d’émigrés russes se sont installés à Lausanne après la Révolution bolchévique de 1917 et suite à la Deuxième Guerre Mondiale. Ils ont utilisé une chapelle privée dans la capitale vaudoise à partir de 1950. Mais depuis 1980, avec l’amélioration des conditions financières des fidèles et le développement des moyens de locomotion, les offices ont été principalement célébrés dans l’église de Vevey. Dès lors, la chapelle de Lausanne n’a accueilli plus qu’une liturgie par mois, jusqu’à sa fermeture en 2017, due à la vente de la maison qui l’abritait.

La paroisse aujourd’hui

La paroisse orthodoxe de Lausanne-Vevey fait partie du diocèse de Londres et d’Europe occidentale de l’Église orthodoxe russe à l’étranger. L’évêque de Vevey, Mgr Alexandre (Echevarria), administre la paroisse depuis janvier 2019. Il est également vicaire du diocèse de l’Europe occidentale. Son siège épiscopal est à Vevey, même si l’église Sainte-Barbara n’est pas une cathédrale.

Le prêtre de la paroisse, depuis décembre 2019, est le Père Aviv Saliou-Diallo. Michel Vernaz, tonsuré lecteur en décembre 1972, a été ordonné hypodiacre en septembre 1976, diacre en décembre 1977 et protodiacre dans les années 1990.

La paroisse orthodoxe russe rassemble des fidèles de Vaud, Fribourg, Neuchâtel et Valais, dont les 80 % sont Suisses. Environ 160 familles fréquentent régulièrement la paroisse. Les offices sont en slavon d’église et en français, et la prédication est en français et en russe. Comme les autres Églises orthodoxes, la Divine liturgie est de saint Jean Chrysostome, et de saint Basile le Grand pour certaines fêtes et pendant le Grand Carême.

«Les fidèles sont très attachés à la culture suisse, se réjouit Michel. Dans l’église sont vénérées plusieurs icônes représentent les saints du premier millénaire liés à la Suisse: Maurice, Vérène, Ours, Victor, ainsi que les moines irlandais, parmi d’autres». (cath.ch/gr)

Le protodiacre Michel Vernaz annonce le lancement de la Fondation pour la restauration de l’église orthodoxe Sainte-Barbara de Vevey | © Grégory Roth
24 septembre 2021 | 17:15
par Grégory Roth
Partagez!