International

Vincent Cardot: le curé qui évangélise sur TikTok

Sur le réseau social TikTok, l’abbé français Vincent Cardot comptabilise déjà 45’800 abonnés et des vidéos dépassant les centaines de milliers de vues. Nouvelle petite star sociale, le prêtre du diocèse de Langres, en Haute-Marne, alias «Le curé de Tiktok» espère que d’autres prêtres le rejoignent dans cette mission.

Ordonné en 2018, le vicaire de la paroisse de Nogent, déjà actif sur Snapchat et Instagram, a lancé un compte sur TikTok pendant le confinement. Le principe: mettre en ligne de courtes vidéos très rythmées et musicales, en abordant des thèmes récurrent comme la foi, la Bible, la prière, la prêtrise, mais également des sujets sensibles, comme l’homophobie ou la pédophilie dans l’Eglise.

Avec col romain et casquette à l’envers comme photo de profil, l’abbé de 31 ans donne le ton. Il reprend tous les codes de ce réseau social lancé en Chine, incluant le langage #hashtags et les émojis. Il se prête volontiers au jeu des «défis TikTok», où l’on chante et danse. Lui y inclue volontiers quelques gestes liturgiques:

Il a rapidement habitué ses jeunes abonnés «qui ne sont plus sur Facebook» à des rendez-vous réguliers. Après la messe dominicale, Vincent Cardot prend un temps de débriefing, pour revenir sur les points forts de l’Evangile. Comme cette vidéo de dimanche 6 septembre 2020:

Mais les vidéos les plus regardées sont celles dans lesquelles le prêtre répond directement aux questions qui lui sont adressées en commentaire. Des questions en tout genre, allant de pratiques religieuses concrètes (»Est-ce qu’il y a des positions conseillées pour prier?») aux plus existentielles (»Pourquoi passer sa vie à croire en quelque chose qui n’existe peut-être pas?», comme ici:

L’abbé Vincent Cardot regrette que l’Eglise ne soit «pas des plus avant-gardistes, voire un peu frileuse» sur le numérique et les réseaux sociaux. Interviewé par France Inter, il garde une vision réaliste sur les réseaux sociaux. «TikTok n’est qu’une porte d’entrée vers l’Eglise et vers Dieu. L’idée étant que les jeunes qui verront ces vidéos aient envie de pousser réellement la porte d’une église. La foi ne se vit pas seul derrière son écran, mais au sein d’une communauté».

Quant à ce récent succès, il ne détourne pas le jeune prêtre de sa mission. «Si le curé est là pour faire des TikTok, c’est d’abord pour vous parler [de Jésus], c’est ça le plus important», indique le quotidien La Croix. (cath.ch/ag/gr)

L'abbé Vincent Cardot a comptabilisé 1'416'392 vues cumulées pour le seul mois d'août 2020 | capture Tiktok
8 septembre 2020 | 11:22
par Grégory Roth
Jeunes (126), Réseaux sociaux (27), TikTok (1)
Partagez!