Le pape François demande de prier pour Vincent Lambert et exhorte à ne pas céder à la "culture du déchet" | DR
Vatican
Le pape François demande de prier pour Vincent Lambert et exhorte à ne pas céder à la "culture du déchet" | DR

Vincent Lambert: Le pape François exhorte à ne pas céder à la "culture du déchet"       

20.05.2019 par I.Media

“Prions pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap”, écrit le pape François le 20 mai 2019 sur son compte Twitter. Ce message a été publié peu après l’annonce de l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert.

Tétraplégique depuis un accident de la route survenu il y a plus de dix ans, Vincent Lambert se trouve depuis lors dans un état pauci-relationnel, c’est-à-dire un état de conscience minimale.

Une mort inéluctable

S’il ne peut s’alimenter et s’hydrater seul, le patient n’en est pour autant pas mourant. Ce 20 mai, le centre hospitalier universitaire (CHU) de Reims où Vincent Lambert est accueilli a lancé l’arrêt de son alimentation et de son hydratation, ce qui conduira inéluctablement à sa mort.

Cette mesure est vivement dénoncée par une partie de la famille ainsi que par les évêques français et des responsables du Vatican. Par son message sur Twitter, le pontife vient rejoindre ces voix. “Prions pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap. Protégeons toujours la vie, don de Dieu, du début à la fin naturelle. Ne cédons pas à la culture du déchet”. Ce message est notamment relayé par Alessandro Gisotti, directeur ad interim du Bureau de Presse du Saint-Siège, qui y ajoute: “Prions pour Vincent Lambert”.

Il ne s’agit pas de la première fois que le pape François prend position au sujet du patient français. “Prions pour que chaque patient soit toujours respecté dans sa dignité et soigné de manière adaptée à sa condition”, avait-il ainsi demandé lors de la prière du Regina Cœli du 18 avril 2018 alors que les soins devaient déjà être coupés. Trois jours plus tard, le pape s’exprimait à nouveau: “Je voudrais réaffirmer et confirmer avec force que l’unique maître de la vie, du début jusqu’à sa fin naturelle, est Dieu ! Et notre devoir, notre devoir est de tout faire pour protéger la vie”. (cath.ch/imedia/xln)


Saint François d'Assise (1182-1226), fondateur de l'ordre des frères mineurs, par Francisco de Zurbarán, Ancienne Pinacothèque de Munich | Domaine-public

Formation continue des religieux pour éviter "l’hémorragie des abandons"

Pour le pape François, l'unité est au cœur de l'ADN de la communauté chrétienne | © Mazur/episkopat.pl

Pour le pape François, l'unité est au cœur de l'ADN de la communauté chrétienne  

Actualités ›