Coatetelco L'église Saint Jean-Baptiste détruite par le tremblement de terre ¦ © Jacques Berset
Blog
Coatetelco L'église Saint Jean-Baptiste détruite par le tremblement de terre ¦ © Jacques Berset

C’est le moment !


C’est le moment de se réveiller ! L’Eglise est en crise. Les révélations récentes sur les abus, les contestations de tous acabits et les prises de conscience émergent. Nous sommes à un tournant, incontestablement. Les plus anciens diront que l’Eglise en a vu d’autres. Ils estimeront que les crises émaillent la longue histoire d’une institution millénaire.

Mais c’est le moment! L’aggiornamento de Vatican II met du temps à passer dans les mœurs du catholicisme. Le peuple de Dieu auquel le pape François fait une confiance digne d’éloges – témoin sa lettre du 20 août 2018 – doit se prendre en mains. Attendre tout et trop de la hiérarchie, souvent enfermée dans son entre soi, c’est conforter l’idée que les solutions viendront d’en haut.

C’est le moment! La maturité des croyants peut être un levier de changement. Le rôle irremplaçable des femmes dans l’Eglise peut constituer un pilier sur lequel appuyer les indispensables réformes de la gouvernance. Le cléricalisme va devoir baisser la garde. Les peurs sont nombreuses, et normales, mais le vent de la contestation peut aussi générer des attitudes nouvelles.

C’est le moment! Pas celui de tirer à tout va sur les prêtres, modèles de disponibilité et d’engagement que la société occidentale ne sait presque plus générer. Pas celui de ressortir les vieilles recettes «miracle» pour garantir un avenir sans aspérités à une Eglise souillée par certains de ses plus hauts représentants.

C’est le moment! Le moment de prier, de supplier Dieu de pourvoir à l’avenir de son Eglise. Son Eglise, confiée à des humains si faillibles, parfois. Prier pour demander au Christ de prendre soin des messagers d’espoir qu’essaient d’être les croyants. Dans un monde si troublé par ailleurs, à la recherche de sauveurs politiques ou de porteurs d’avenir crédibles, demandons que le réveil soit fort, authentique, évangélique. C’est vraiment le moment ! Car c’est Son Eglise.

Bernard Litzler

4 avril 2019

 

Bernard Litzler

Bernard Litzler, directeur de Cath-Info tient une chronique politico-religieuse baptisée: «Rue Brique». Elle devient de plus en plus «Rue Briques» !

Auteur
Dernières publications
La semaine sainte 2019 commence douloureusement en France. | © Keystone
Le reportage d'Arte et RTS Un dénonce les abus sur les religieuses | © Arte France