Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc.
Blog
Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc.

Evangile de dimanche: marche à l’étoile


Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc. Comme les fils de Noé: Sem qui prend son bain dans le Gange, Japhet qui boit l’eau du Rhin et Cham qui descend le Nil sur sa felouque. Trois grands de ce monde obligés de courber la tête pour pénétrer dans la maison où se trouvent la mère et l’enfant. Et de décharger leurs dromadaires, mettre à bas ces pesants cadeaux dont ils n’ont que faire, si ce n’est pour amuser l’enfant.

Que recevront-ils en échange? Que peut-on leur offrir qu’ils n’aient déjà? Fallait-il obéir à cette mystérieuse étoile, la suivre, faire ce long et imprévisible voyage pour honorer ce Petit Prince, qui n’habite même pas le palais d’Hérode, mais vit reclus dans quelque grotte proche de Bethléem? Coureurs d’aventures, pêcheurs de mirages, ces rois n’étaient-ils pas heureux chez eux? En Melchiorie, en Gasparie, en Balthazarie? Que leur manquait-il? Pourquoi sont-ils partis?

Vous vous étonnez que je transforme en légende ou parabole une si belle page d’évangile? Mais qui oserait prétendre que les légendes et paraboles soient dénuées de toute vérité? Ce qui est certain c’est que cette histoire composée par Matthieu fourmille de vérités, enveloppées, il est vrai, dans un emballage cadeau que notre évangéliste, tel un bon scribe, puise dans les coffres de sa vieille Bible. Il serait regrettable que nous n’en fassions pas notre profit. Voyons un peu.

L’important est de repartir, suivre à nouveau son étoile qui luit au fond de notre nuit.

Tout homme et toute femme vient au monde avec une faille dans son cœur. Nous cherchons tous un bonheur qui pourrait combler ce vide, étancher cette soif. Dieu seul est assez riche pour nous satisfaire. Mais le chemin qui nous y conduit, comme celui des mages, n’a rien d’une autoroute droite, sans contours ni détours. Une étoile a beau nous indiquer la direction. Il arrive que l’on se fourvoie chez Hérode, séduits par ses palais, son argent, sa puissance, trompés par sa cruelle fourberie.

L’important est de repartir, suivre à nouveau son étoile qui luit au fond de notre nuit. Il se pourrait alors que l’on arrive au but, que l’on trouve enfin ce que l’on cherchait depuis si longtemps. Non pas un Dieu comme on l’avait d’abord imaginé, mais tout petit, dérisoire, pauvre parmi les pauvres. Un peu de paille est sa couchette”, comme nous le chantions le jour de Noël.

Puis ravis de cette surprenante découverte, il faut rebrousser chemin,  rentrer chez nous, mais en empruntant un autre itinéraire. Convertis, si ce mot ne vous fait pas trop peur. C’est-à-dire, en  évitant sur la route du retour les Hérode qui une fois de plus retarderaient notre marche. Puis, contents de retrouver les nôtres, leur faire connaître la « bonne nouvelle » : Dieu est avec nous et ne nous quitte plus.

Guy Musy | 06.01.2017


Mt 2, 1-12

01 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem
02 et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
03 En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui.
04 Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ.
05 Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
06 Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
07 Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ;
08 puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
09 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant.
10 Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie.
11 Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
12 Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Guy Musy

Le Frère Guy Musy est né en 1936 à dans le canton de Fribourg. Entré dans l'ordre des Frères Prêcheurs en 1956, il accomplit ses études de théologie en Belgique puis en Suisse. Ordonné prêtre en 1962, il poursuit ses études à la Faculté évangélique de l’Université d’Heidelberg, avant d’être rappelé en Suisse pour prendre en charge l’aumônerie catholique de l’Université de Lausanne.

En 1970, il répond à un appel de ses supérieurs qui l’envoient au Rwanda. Il y demeurera quelques vingt ans durant lesquels ils assumera différents ministères: aumônier à l'Université nationale de Butare, puis en milieu populaire à Kigali, mais aussi responsable de la Caritas de la capitale du Rwanda.

De retour à Genève en 1989, entre autres activités, il enseigne à l’Atelier Œcuménique de Théologie et à l’Ecole de la Foi de Fribourg. Passionné d’écriture – il a déjà publié quatre volumes de ses «mémoires» – il collabore notamment, depuis plus de vingt ans, au périodique romand «L’Echo-Magazine». Enfin, il continue d’assumer depuis plusieurs années la charge de rédacteur responsable de la revue dominicaine «Sources».

Auteur
Dernières publications
"L’internaute, fan du zapping, ne ferait que parcourir d’un œil rapide le texte affiché sur son écran" (Photo: Pixabay)
"Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. mt 5, 14. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)