L'Eglise des catacombes a depuis longtemps disparu | © Damian Entwistle/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>
Blog
L'Eglise des catacombes a depuis longtemps disparu | © Damian Entwistle/Flickr/CC BY-NC 2.0

La fin de la "Volkskirche"

Guy Musy | Avec la conversion de l’empereur Constantin, l’Eglise des martyrs et des catacombes s’est transformée en "système" avec une armature législative complexe, un gouvernement centralisé, un réseau intellectuel et éducatif étroitement surveillé et des normes éthiques minutieusement codifiées.

Sérotonine

Guy Musy | Je me suis donc résolu à lire "Sérotonine", le dernier roman (?) de Michel Houellebecq, auteur "incontournable" quoique sulfureux à bien des égards. Le sexe est secondaire comparé à la critique acerbe et impitoyable de notre société malade à mourir.
L'écrivain Michel Houellebecq a une vision sombre de l'humanité | © Flickr/Silvina Frydlewsky/CC BY-SA 2.0

Karl Barth, théologien "combattant"

Guy Musy | "Le plus grand théologien de ce siècle", se serait exclamé un jour à son sujet le pape Paul VI. Une reconnaissance pontificale pour ce théologien suisse réformé, né à Bâle en 1886. On a commémoré l’an dernier le cinquantième anniversaire de sa mort et on s’apprête à célébrer cette année le centième anniversaire de la parution d’une de ses œuvres majeures: "Le Commentaire de l’Epître aux Romains".
Karl Barth est décédé le 10 décembre 1968 à Bâle | © fortresspress.com

Marthe et Marie

Guy Musy | Un Trait libre paru récemment dans mon magazine préféré me tient en alerte. Son auteur - une femme - souhaite la canonisation de Dorothée, l’épouse de Nicolas de Fluë, sous prétexte qu’elle se serait sacrifiée pour permettre à son mari de devenir un saint.
Faut-il canoniser Dorothée de Flüe? | © Roland Zumbuehl/Wikimedia/CC BY-SA 4.0

Algérie chrétienne, relève africaine

Guy Musy | J’ai suivi, de loin hélas, les célébrations qui ont marqué à Oran la béatification de mon frère dominicain Pierre Claverie et de ses compagnes et compagnons assassinés comme lui au cours des "années noires" qui ensanglantèrent l’Algérie à la fin du siècle dernier.
En Algérie, la relève catholique viendrait-elle d'Afrique? | © Ben Curtis/Keystone

Résilience

Guy Musy | Résilience! Un mot bien étrange utilisé pour mesurer la résistance des matériaux face aux aléas de la température ambiante. Cette expression a fini par symboliser les énergies enfouies dans nos profondeurs psychiques en lutte contre une déprime qui menace de nous envahir.
La résilience permet de surmonter les difficultés du passé (Pixabay)

Le défi du dialogue interreligieux

Guy Musy | Comment ne pas se réjouir quand une soixantaine de jeunes genevois et genevoises se retrouvent pour des ateliers "créatifs" et  sans doute aussi récréatifs? Le fait serait banal si ces jeunes n’avaient pas été invités par la Plateforme interreligieuse de Genève dans des salles paroissiales et même dans une mosquée de la commune banlieusarde de Plan-les-Ouates.
Dituria, l’Association culturelle des musulmans albanophones de Genève a ouvert ses portes aux jeunes | © Myriam Bettens

Retour de manivelle?

Guy Musy | Octobre, mois de la "mission universelle". Les mots sonnent rétro et obsolète. Loin de nos chaires, les barbes chenues et les moustaches juvéniles qui plaident pour les Biafrais affamés, les enfants perdus de Manille ou les lépreux malgaches. Sans parler de ces prédicateurs de saison quêtant de quoi couvrir le toit d’une chapelle ou de relever les murs d’une école de brousse.
De plus en plus de religieuses et religieux locaux prennent en charge la mission de l'Eglise | © SIM USA/Flickr/CC BY-SA 2.0

Besoin de grandeur

Guy Musy | Jean-Claude Guillebaud, journaliste, éditeur et essayiste français, m’a accompagné au cours des dernières vacances. Plus précisément son dernier livre, intitulé: La foi qui reste. Chrétien de tradition sans vraie conviction, Guillebaud ne devint croyant qu’au terme de longues années d’errance et d’interrogation.
Les jeunes sont à la recherche de grands idéaux (Pixabay.com)

Humanae Vitae: de la colère à l'audace

Guy Musy | Avec effort et peu d’enthousiasme, je me suis mis à relire «Humanae Vitae». Ne serait-ce que pour me ressouvenir de mon explosion de colère après avoir pris connaissance de ce texte voici cinquante ans.
"Des enfants naissent et grandissent au sein de familles éclatées (...) Il leur arrive même d’être les enfants de l’amour." | © Pixabay

Guy Musy

Le Frère Guy Musy est né en 1936 à dans le canton de Fribourg. Entré dans l'ordre des Frères Prêcheurs en 1956, il accomplit ses études de théologie en Belgique puis en Suisse. Ordonné prêtre en 1962, il poursuit ses études à la Faculté évangélique de l’Université d’Heidelberg, avant d’être rappelé en Suisse pour prendre en charge l’aumônerie catholique de l’Université de Lausanne.

En 1970, il répond à un appel de ses supérieurs qui l’envoient au Rwanda. Il y demeurera quelques vingt ans durant lesquels ils assumera différents ministères: aumônier à l'Université nationale de Butare, puis en milieu populaire à Kigali, mais aussi responsable de la Caritas de la capitale du Rwanda.

De retour à Genève en 1989, entre autres activités, il enseigne à l’Atelier Œcuménique de Théologie et à l’Ecole de la Foi de Fribourg. Passionné d’écriture – il a déjà publié quatre volumes de ses «mémoires» – il collabore notamment, depuis plus de vingt ans, au périodique romand «L’Echo-Magazine». Enfin, il continue d’assumer depuis plusieurs années la charge de rédacteur responsable de la revue dominicaine «Sources».

Im Blog von Guy Musy