Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc.
Blog
Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc.

Evangile de dimanche: marche à l’étoile

Guy Musy | Trois princes couronnés. Trois hommes de tous âges : le vieux, le jeune, le moins jeune ou le moins vieux. Trois rois venus des quatre vents : le noir, le jaune et le blanc.

Formatage

Guy Musy | «Femmes formatées pour mettre au monde.» Je ne dirais pas que cette expression m’était inconnue. Mais j’ai été tout de même surpris de l’entendre prononcer dans un débat radiophonique récent sur le partage des tâches domestiques entre maris (compagnons) et femmes.
"Après une ou deux décennies de règne de la théorie du gender, voilà donc le retour du balancier" (Photo: pixabay.com)

Evangile de dimanche: prophète à la mode de Jésus

Guy Musy | Retour sur Jean le précurseur. Quel est donc ce singulier personnage, à la fois si proche et si éloigné de ce Jésus présenté habituellement comme son cousin? Il fait partie de sa parenté, mais s’en écarte aussi.
Jéus et Jean-Baptiste. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Réforme et… réformes

Guy Musy | Reconnaissance et félicitations à l’équipe de RTSreligion pour nous avoir narré le périple helvétique de la "Réformation" inaugurée par Luther en 1517. Une réforme parmi toutes les réformes qui l’ont précédée ou suivie.
Martin Luther. (Photo: DR)

Evangile de dimanche: fins dernières

Guy Musy | Une page d’évangile consacrée à ce que mon vieux catéchisme appelait "les fins dernières", identifiées à l’enfer, au purgatoire et, tout de même, au paradis.
« Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Luc 21, 5-19 (photo: Flickr/Elizabeth Haslam/CC BY-NC 2.0)

Evangile de dimanche: une veuve assommante

Guy Musy | Ne nous méprenons pas sur cette veuve suppliante. Elle ne symbolise pas n’importe quelle âme en prière. Son vœu est bien particulier. Elle ne demande ni santé, ni emploi, ni pain, ni autre richesse.
Elle veut simplement qu’on la rétablisse dans ses droits après avoir été sans doute spoliée de son héritage par la famille de son défunt mari. (Illustration: Bernadette Lopez/Evangile et peinture. Détail. Luc 18, 1-8.)

Session diocésaine: Décrochage

Guy Musy | «Mission impossible?», s’interroge notre évêque au moment de convoquer ce que je me résigne à appeler ses «agents pastoraux» pour un colloque exceptionnel qui se tiendra à Palexpo de Genève ces jours prochains. Le propos est de quitter le centre pour évangéliser les périphéries. Louable initiative. Mais existe-t-il encore un «centre» dont il faudrait s’éloigner?
La session diocésaine du diocèse de LGF se tiendra à Palexpo du 4 au 6 octobre 2016 (détail de l'affiche)

Gott weiss warum

Guy Musy | Gott weiss waum, «Dieu sait pourquoi» fait écrire Madame Arthur Bloch sur la pierre tombale de son mari assassiné, ou plutôt, selon le voeu de ses meurtriers, «sacrifié» en hommage à Hitler en avril 1942 à Payerne. J’essaye de comprendre cette épitaphe.
Arthur Bloch avec le jeune Jacques Chessex (© Vega Distribution AG)

Evangile de dimanche: à quelque chose malheur est bon!

Guy Musy | J’étais habitué au fameux: "malheureux, vous les riches" et voici que j’entendais: "Quel malheur pour vous, les riches!". Vous saisissez la nuance? La malédiction n’est plus définitive; elle n’a rien d’une condamnation sans appel ni sursis. Elle n’est qu’un "malheur" passager dont les riches peuvent sortir, mais à des conditions bien précises.
Le gérant lui dit : “Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.” Luc 16, 1-13. (Illustration: Bernadette Lopez/Evangile et peinture)

Canonisation

Guy Musy | La célébration romaine du 4 septembre dernier qui mit Mère Teresa sur les autels - expression consacrée! - est l’occasion de débroussailler tant soit peu une plate bande touffue, où l’ivraie pousse avec le bon grain.
Mère Teresa par Chas Fagan (photo par courtoisie Chevaliers de Colomb)

Guy Musy

Le Frère Guy Musy est né en 1936 à dans le canton de Fribourg. Entré dans l'ordre des Frères Prêcheurs en 1956, il accomplit ses études de théologie en Belgique puis en Suisse. Ordonné prêtre en 1962, il poursuit ses études à la Faculté évangélique de l’Université d’Heidelberg, avant d’être rappelé en Suisse pour prendre en charge l’aumônerie catholique de l’Université de Lausanne.

En 1970, il répond à un appel de ses supérieurs qui l’envoient au Rwanda. Il y demeurera quelques vingt ans durant lesquels ils assumera différents ministères: aumônier à l'Université nationale de Butare, puis en milieu populaire à Kigali, mais aussi responsable de la Caritas de la capitale du Rwanda.

De retour à Genève en 1989, entre autres activités, il enseigne à l’Atelier Œcuménique de Théologie et à l’Ecole de la Foi de Fribourg. Passionné d’écriture – il a déjà publié quatre volumes de ses «mémoires» – il collabore notamment, depuis plus de vingt ans, au périodique romand «L’Echo-Magazine». Enfin, il continue d’assumer depuis plusieurs années la charge de rédacteur responsable de la revue dominicaine «Sources».

Im Blog von Guy Musy